• Federico Chiesa est le fils de l'ancien attaquant international italien Enrico Chiesa
  • Le joueur de 19 ans a fait ses grands débuts en Serie A contre la Juventus à l'occasion de la première journée de la saison 2016/17
  • L'attaquant espère remporter la Coupe du Monde U-20 de la FIFA avec les Azzurrini

Après les Maldini, les Vieri, ou les Abate, un autre nom est venu s'ajouter à la liste des familles italiennes ayant vu le père et le fils évoluer en Serie A. Federico Chiesa, fils de l'ancien attaquant international Enrico Chiesa, a fait ses débuts pour la Fiorentina.

Sa première titularisation a eu lieu contre la Juventus, lors de la journée inaugurale de la Serie A 2016/17. Cette place dans le onze de départ a été une agréable surprise pour l'adolescent, qui n'a même pas eu le temps d'appeler son père pour lui demander quelques tuyaux avant sa première apparition en compétition chez les seniors.

"Mon père a toujours eu une grande influence depuis que j'ai commencé à jouer au foot. Il m'a donné les bons conseils aux bons moments. Mais l'entraîneur ne m'a dit qu'une heure avant le coup d'envoi que j'allais jouer, donc je n'ai pas eu le temps de lui parler", explique Chiesa à FIFA.com. "Ça a été une sensation incroyable de faire mes débuts contre notre plus grand rival, la Juventus. Depuis que je suis tout petit, je rêve de jouer contre les meilleurs clubs et les meilleurs joueurs en Italie"

Né à Gênes, Chiesa a commencé le football à l'U.S. Settignanese, avant de rejoindre en 2007 la Fiorentina, où son père a également évolué. C'est avec les jeunes de Settignano que Chiesa a fait ses classes, sous la houlette d'un vétéran de la Coupe du Monde de la FIFA 1958™, Kurt Hamrin.  "Je ne me souviens pas beaucoup de Hamrin", commente Chiesa au sujet du Suédois, vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions 1969 avec l'AC Milan. "J'avais six ans l'époque, je ne savais pas qui il était ni ce qu'il avait fait pour le football. Mais avec le recul, je me dis que c'est un honneur d'avoir été entraîné par lui."

Des ambitions pour la Corée
Federico Chiesa s'est imposé comme l'un des rouages essentiels à la Fiorentina, où son entraîneur Paulo Sousa dit de lui qu'il "joue avec l'insouciance et la joie d'un enfant". Après s'être fait un nom en championnat, le joueur de la Viola espère porter le maillot national à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, en mai prochain en République de Corée. "Pas mal de joueurs ont commencé en sélection U-20. Pour moi, ce sera un grand honneur et une expérience merveilleuse", poursuit un Chiesa motivé à l'idée de travailler sous les ordres d'Alberigo Evani, finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA, États-Unis 1994™, qui a remporté deux Coupes d'Europe des clubs champions avec l'AC Milan.

Alors que les seniors italiens ont déjà quatre sacres mondiaux, les Azzurrini n'ont jamais réussi à dépasser les quarts de finale de la Coupe du Monde U-20. C'est la première fois depuis quatre éditions que l'Italie se qualifie mais cela n'altère guère l'ambition de Chiesa : "Nous allons en République de Corée pour gagner", annonce-t-il.