• Le virus Ébola a causé la mort de plus de 2 500 personnes en Guinée
  • La sélection guinéenne s’est qualifiée pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA après 38 ans d’absence
  • La Guinée jouera le match d’ouverture face au pays hôte, la République de Corée

La Guinée a vécu un véritable cauchemar entre 2014 et 2016 avec la propagation sur ses terres du virus Ébola, qui a causé la mort de plus de 2 500 personnes. L’épidémie a eu un impact énorme aux niveaux économique. Sur le plan sportif, les sélections et les clubs guinéens ont été contraints de recevoir leurs adversaires à l’étranger jusqu’à ce que la propagation du virus soit maîtrisée, au cours de l’année 2016.

Les Guinéens n’oublieront jamais ce qu’ils ont vécu, mais l’amour du football les a poussés à continuer à pratiquer ce sport, malgré les circonstances. Ainsi, la sélection U-20 est parvenue à se qualifier pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017. "A ce titre,n ce que nous avons réalisé est un véritable exploit", résume d'ailleurs Le sélectionneur Mandjou Diallo au micro de FIFA.com. 

"Heureusement, nous étions en relative sécurité à Conakry, par rapport aux régions du centre et aux forêts," poursuit-il. "Je ne parle même pas de la frontière avec la Sierra-Leone, où le peuple a beaucoup souffert de cette catastrophe. À Conakry, nous avons continué à nous entraîner afin de construire cette belle équipe et de nous qualifier pour la Coupe du Monde U-20. Nous ne nous sommes pas arrêtés là puisque la sélection U-17 s’apprête à disputer la Coupe d’Afrique au Gabon. Dans trois ou quatre ans, nos équipes de jeunes seront encore meilleures".

Un groupe relevé
Le tirage au sort de République de Corée 2017 a voulu que le Syli National junior affronte le pays hôte en match d’ouverture. "Tout le monde est d’accord pour dire que nous sommes tombés dans le 'groupe de la mort'. Nous allons affrontrer des équipes de niveau mondial", estime Diallo. "Le premier match sera difficile. Nous devrons être très prudents et forts mentalement. Nous allons affronter la Corée du Sud sur son terrain et devant ses supporters. Nous devrons être prêts physiquement et mentalement."

Pour son deuxième match, la Guinée affrontera l’Angleterre, l’un des géants du football mondial. "Nous connaissons bien le football britannique, qui repose sur les contre-attaques et la transition offensive. Si nous ne sommes pas au mieux physiquement et tactiquement, nous allons avoir beaucoup de problèmes," annonce Diallo.

Le saviez-vous ?
Deux équipes africaines sont arrivées en demi-finale de Nouvelle-Zélande 2015. Il s’agit du Sénégal et du Mali. La Guinée Équatoriale s’est qualifiée pour la Coupe du Monde U-20 après avoir atteint la finale de la CAN en Zambie. La Guinée, la Zambie, le Sénégal et l’Afrique du Sud représenteront l’Afrique en République de Corée.

Le troisième adversaire de la Guinée n’est autre que l’Argentine. "Le football argentin ressemble beaucoup au football brésilien. Il s’appuie énormément sur la technique et les qualités individuelles des joueurs. mais les footballeurs guinéens sont aussi connus pour leur technique. Nous sommes même surnommés 'les Brésiliens de l’Afrique', comme les Ghanéens," rappelle-t-il.     

Et de conclure : "Il faut bien se préparer pour cette Coupe du Monde U-20. Nos chances de succès dépendent de notre préparation. Les responsables du football guinéen et le département des équipes de jeunes en particulier sont en train d’établir un programme afin de mettre toutes les chances de notre côté. Si nous y parvenons, la Guinée peut rejouer le scenario du Mali".