"Pourquoi j’ai montré mon tatouage ? C’est un petit symbole qui nous représente tous ensemble, moi, mon père et ma mère", a confié Bruno Costa à FIFA.com. "Je voulais juste saluer mes parents et leur dire qu’ils me manquent. Je leur ai dédié ce but."

Quelques minutes plus tôt, alors qu’il venait d’inscrire le deuxième but du Portugal, synonyme d’élimination du pays hôte de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017, Costa avait exposé son tatouage sur l’avant-bras avec force démonstrations en fonçant vers la caméra, afin de partager ce moment avec les siens, restés à des milliers de kilomètres de là.

Outre les tatouages, la coiffure est également un moyen d'expression prisé des joueurs, République de Corée 2017 réservant son lot de styles accrocheurs, tel celui du joueur vedette de l'équipe locale. "Je change de coupe de cheveux avant chaque grand tournoi, celui-ci ne faisant pas exception", a expliqué Lee Seungwoo à FIFA.com. "Les initiales SW font référence à mon nom, Seungwoo, mais aussi à ma volonté de remporter six victoires - six wins - et d’atteindre la finale, qui doit se dérouler à Suwon, ma ville natale."

À défaut d’avoir réalisé sa prédiction, Lee aura figuré parmi les joueurs les plus expressifs du tournoi. Parcourez notre galerie de photos pour découvrir la sélection des looks les plus marquants de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017.