• On connaît le nom des 16 équipes qualifiées pour les huitièmes de finale
  • L’Arabie Saoudite égale sa meilleure performance grâce à un but tardif
  • La Nouvelle-Zélande, les États-Unis, le Sénégal et l’Allemagne compostent également leur billet

LE FILM DE LA JOURNÉE – L’emballage final de la phase de groupes de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 a été riche en émotions alors que le casting des huitièmes de finale est désormais complet. Tout était encore possible dans le Groupe F avant la dernière journée, un seul but dans les deux matches pouvant complètement rebattre les cartes du premier tour de la phase à élimination directe.

La France, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, le Sénégal et l’Arabie Saoudite seront tous au rendez-vous, tandis que le Honduras, le Viêt-Nam et l’Équateur ont fait leurs adieux à la compétition. D’autres équipes ont également connu, sans jouer, des fortunes diverses. Le succès du Honduras a ainsi propulsé l’Allemagne en huitièmes de finale, alors que l’égalisation de l’Arabie Saoudite en deuxième mi-temps a brisé les espoirs de l’Argentine, éliminée dès le premier tour pour la deuxième fois consécutive.

Les résultats

Groupe E : Nouvelle-Zélande 0:2 France | Honduras 2:0 Viêt-Nam
Groupe F : États-Unis 1:1 Arabie Saoudite | Sénégal 0:0 Équateur

Trois moments-clés
Inspiration de génie ou coup de chance : Comme lors de la première Coupe du Monde de la FIFA™ organisée dans la région, un but splendide a prêté à discussion : était-ce volontaire ? Il s’agissait de Ronaldinho il y a 15 ans. C’est Allan Saint-Maximin, cette fois, avec un but improbable depuis le côté gauche. Centre ou tir ? Il n’a en tout cas pas laissé planer le moindre doute au micro de FIFA.com. "J’ai vu, alors que je dribblais, que le gardien était avancé. Il n’y avait personne à qui centrer, je me suis donc dit : 'Vas-y, tente ta chance. Et ça a marché", a-t-il confié le sourire aux lèvres.

Une sortie avec les honneurs : lorsque le coup de sifflet final a retenti, le Viêt-Nam savait que, sans victoire, son conte de fées s’arrêterait là pour ses grands débuts en Coupe du Monde U-20. Cela importait peu pour les nombreux supporters vêtus de rouge qui ont donné de la voix dans le Stade de la Coupe du Monde de Jeonju. Les battus du jour ont été salués comme des héros alors que leur aventure coréenne s’achevait sur un tour d’honneur.

Une dernière journée pauvre en buts : les huit premières journées du tournoi avaient vu un nombre de buts supérieur à la moyenne (2,75 par match), mais la nervosité semble avoir pris le dessus, ce 28 mai, parmi les huit équipes des Groupes E et F. On doit en partie cette pénurie de buts à Daejeon aux performances remarquables des gardiens de but néo-zélandais et français, Michael Woud et Paul Bernardoni. Sous tension, les équipes du Groupe F – avec l’aide de l’arbitre assistant vidéo – n’ont frappé qu’à deux reprises, le plus faible total journalier de n’importe quel groupe jusqu’ici.

Entendu…
"Nous aurions pu l’emporter et finir en tête du groupe pour affronter l’un des meilleurs troisièmes, mais il faut faire avec ce que l’on a. Il faut avancer pas à pas. Le prochain match sera contre le Mexique et nous sommes prêts à jouer !" - Mouhamed Mbaye, gardien du Sénégal

Huitièmes de finale
Mardi 30 mai
Venezuela-Japon
République de Corée-Portugal

Mercredi 31 mai
Uruguay-Arabie Saoudite
Angleterre-Costa Rica
Zambie-Allemagne

Jeudi 1er juin
Mexique-Sénégal
France-Italie
États-Unis-Nouvelle-Zélande