À quelques jours du coup d'envoi de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 le 20 mai prochain, la FIFA se prépare à tester les arbitres assistants vidéo (Video Assistant Referees, ou VAR) pour la première fois dans une compétition de jeunes.

Ce tournoi est amené à jouer un rôle important dans le développement et l'avenir du football grâce aux tests VAR qui seront effectués pour l'intégralité des 52 matches et des 6 stades. Les VAR seront utilisés pour aider les arbitres dans toutes les décisions qui peuvent changer le cours d'un match, comme les buts, les penalties, les cartons rouges directs et les erreurs concernant l'identité d'un joueur.

Pour cet essai, les VAR auront accès, dans une salle des opérations vidéo, à toutes les images produites pour la diffusion de la rencontre. Cela permettra aux VAR de fournir à l'arbitre central les informations nécessaires afin de corriger toute erreur manifeste dans les situations susmentionnées.

Les VAR joueront un rôle de soutien au même titre que les arbitres assistants et le quatrième officiel, mais c'est bien l'arbitre central qui continuera de prendre la première et la dernière décision sur l'aire de jeu.

Le système avait été testé pour la première fois dans un tournoi de la FIFA durant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016 en décembre dernier et a ensuite été remis à l'essai dans plusieurs compétitions à travers la planète. Près de 20 tests sont ainsi prévus en 2017.

Plus d'informations à ce sujet sont disponibles sur le site Web de l'innovation technologique dans le football.