• La Zambie crée la surprise en venant à bout du Portugal (2:1)
  • L’Iran et l’Uruguay s’imposent dans la douleur face au Costa Rica (1:0) et à l’Italie (0:1) respectivement
  • Mené au score, le Japon renverse l’Afrique du Sud (1:2)

LE FILM DE LA JOURNÉE - Les jours se suivent et se ressemblent en République de Corée. La première journée de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017 n’avait accouché d’aucun match nul. Cela a encore été le cas lors de l’entrée en lice des Groupes C et D. Il y avait eu un peu de suspense et beaucoup de spectacle lors de la journée inaugurale, il y a eu ces mêmes ingrédients ce 21 mai, où chaque match n’a été gagné que par un but de différence.

Quarante ans après sa dernière victoire en Coupe du Monde U-20 de la FIFA, l’Iran s’est offert le scalp du Costa Rica (1:0). Dix ans après leurs succès dans cette épreuve, Japon et Zambie ont respectivement gagné contre l’Afrique du Sud (1:2) et le Portugal (2:1). Enfin, l’Uruguay s’est imposé face à l’Italie à l’issue d’un match intense, ponctué d’un magnifique but de l’une des stars annoncées de ce Mondial U-20 : Rodrigo Amaral.

Les résultats
Groupe C : Zambie 2:1 Portugal  | Iran 1:0 Costa Rica 
Groupe D : Afrique du Sud 1:2 Japon  | Italie 0:1 Uruguay 

Trois moments-clés
Une bête à trois têtes : Seuls deux des 13 buts de la Zambie en Coupe d'Afrique des Nations U-20 n'ont pas été marqués par l'impressionnant trio offensif que forment Patson Daka, Edward Chilufya, et Fashion Sakala. C’est une véritable bête à trois têtes dont disposent là les Junior Chipolopolo. Il a fallu que le premier nommé soit évacué sur une civière à la 42ème après un choc - à la tête - pour que les deux autres réagissent comme piqués au vif : Chilufya a frappé à la 51ème, et Sakala l’a imité à la 76ème.

Deux têtes de plus : Hormis le gardien Mondli Mpoto (1m75), le onze de départ sud-africain face au Japon n’était composé que de joueurs de moins d’1m70, Sibongake Mbatha étant le plus petit sous la toise (1m56). S’il a été longtemps à la hauteur de la situation face au Japon - s’offrant notamment le luxe d’inscrire un but à une équipe qui n’en avait encaissé aucun lors de ses qualifications continentales -, les Amajita ont toutefois dû s’incliner. Et, ironie du sort, c’est suite à un exploit personnel du plus petit Japonais en âge (15 ans) et en taille (1m67), Takefusa Kubo, que les Samourais Bleus ont fait la différence.

Tête-à-tête perdu : L’Uruguayen Nicolas de la Cruz avait raté sa Panenka en match d’ouverture du Championnat d’Amérique du Sud U-20 face au Venezuela, ce qui n’avait finalement pas empêché l’Uruguay de gagner le tournoi continental. Cette fois, face à l’Italie, il a fait plus sobre lorsqu’il s’est positionné aux 11 mètres à la 43ème, mais il a tout de même vu sa tentative arrêtée par le gardien italien Andrea Zaccagno. Et cela n’a pas empêché l’Uruguay de gagner… le match !

Entendu…
"Notre équipe U-17 s’est qualifiée pour la Coupe du Monde, comme nous le sommes pour ce Mondial en Corée. Notre équipe senior est, elle aussi, en mesure d’obtenir elle aussi son sésame pour la Coupe du Monde en Russie. Tout cela montre combien le niveau progresse dans le pays en matière de football"- Amirhossein Peiravani, sélectionneur de l’Iran, suite à la première victoire des Perses en Coupe du Monde U-20 depuis 1977

À venir
Mercredi 24 mai
Zambie - Iran
Afrique du Sud - Italie
Costa Rica - Portugal
Uruguay - Japon