• La Coupe du Monde U-20 de la FIFA débutera ce 20 mai
  • Il y aura quatre anciens champions du monde et deux nouveaux venus
  • Ce sera le premier tournoi d'une catégorie de jeunes à utiliser le VAR

Des drapeaux des pays participants qui flottent partout, des pancartes du tournoi qui balisent les rues : les six villes hôtes affichent les couleurs de la compétition et les équipes sont prêtes pour le coup d'envoi de la la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017, qui va régaler la planète entière avec, à n'en point douter, de grands matches, des buts inoubliables et des jeunes bien décidés à devenir les stars du football de demain.

La fête commencera ce samedi 20 mai avec quatre matches : Venezuela-Allemagne et Vanuatu-Mexique dans le Groupe B, Argentine-Angleterre et République de Corée-Guinée dans le Groupe A. FIFA.com vous présente la 21ème édition de la Coupe du Monde U-20, qui couronnera le nouveau champion le 11 juin.

Les candidats
Malgré des absences importantes comme celles de Kylian Mbappé, la France est un favori naturel après avoir été championne d'Europe. Le Portugal a toujours son mot à dire dans les compétitions de jeunes et présente cette fois encore un mélange intéressant de joueurs d'expérience et de talents âgés de 17 et 18 ans. L'Uruguay a décroché un nouveau Sudamericano 36 ans après son dernier sacre dans la compétition, avec une équipe solide en défense et prolifique en attaque.

Les surprises possibles
Tout le pays sera derrière la République de Corée, une équipe à la fois talentueuse et qui met une intensité élevée dans le jeu. La Zambie est devenue championne d'Afrique grâce à des joueurs particulièrement explosifs. La solidité défensive des Etats-Unis peut permettre aux Américains d'aller loin dans le tournoi, comme ils l'avaient fait dans la compétition qualificative de la CONCACAF, tandis que le Mexique a les moyens de poser des problèmes à n'importe qui grâce à son attaquant vedette, Ronaldo Cisneros.

Les nouveaux venus

Les joueurs à suivre

  • Lucas Tousart (France, 19 ans, milieu de terrain). 'C’est une machine au milieu de terrain ! Il va être un grand joueur, j'en suis convaincu" - Memphis Depay, son coéquipier à l'Olympique Lyonnais
  • Cameron Carter-Vickers (États-Unis, 19 ans, défenseur). "Il va devenir l'un des meilleurs défenseurs centraux de la Premier League" - Mauricio Pochettino, entraîneur de Tottenham Hotspur.
  • Patson Daka (Zambie, 18 ans, attaquant). "Il est très difficile de trouver un joueur comme lui. Ses déplacements sans ballon sont parfaits et devant le but, il est d'une précision chirurgicale" - Christoph Freund, directeur sportif du FC Salzbourg.
  • Exequiel Palacios (Argentine, 18 ans, milieu de terrain). "Il n'en est qu'à ses débuts mais je considère qu'il a un gros potentiel. Il réunit toutes les conditions, en particulier sur le plan technique" - Marcelo Gallardo, entraîneur de River Plate.
  • Lee Seungwoo (République de Corée, 19 ans, attaquant). "Il possède un potentiel énorme et une marge de progression phénoménale" - Gerard López, entraîneur de la réserve de Barcelone.
  • Rodrigo Bentancur (Uruguay, 19 ans, milieu de terrain). "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il va triompher en Europe. Il suffit de regarder ses déplacements, ses contrôles de balle…" - Juan Román Riquelme, ancien footballeur argentin.

La nouveauté
République de Corée 2017 sera le premier tournoi dans une catégorie de jeunes dans lequel sera utilisé l'arbitrage avec assistance vidéo (VAR), après l'inauguration du système à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016.

Le saviez-vous ?
75 -
 C'est le nombre de rencontres disputées par l'Argentine dans le tournoi, ce qui fait d'elle la deuxième sélection de l'histoire de la compétition en nombre de matches joués, derrière le Brésil (103), absent en République de Corée. Les chiffres complets de la compétition sont consultables ici.