• Nicolás de la Cruz inscrit le 100ème but de la compétition et qualifie l’Uruguay
    • La Zambie accède aux quarts de finale pour la première fois de son histoire à l’issue d’un match à suspense
    • L’Angleterre retrouve les quarts après 24 ans

LE FILM DE LA JOURNÉE - Les Zambiens dansent, les Uruguayens se prennent dans les bras et les Anglais hurlent un "yeeeeeeeaaaahh" le poing serré : les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 ont donné lieu à des images d’euphorie, et de tristesse aussi.

Les Africains ont accédé aux quarts de finale pour la première fois de leur histoire, au terme d’une rencontre palpitante face à l’Allemagne. De son côté, l’Uruguay a livré un match sérieux pour se défaire de l’Arabie Saoudite. Par conséquent, aucun représentant asiatique ne figurera parmi les huit derniers concurrents en lice, une première depuis Colombie 2011.

Lorsque l’Angleterre est arrivée en République de Corée, elle restait sur une série de 17 matches consécutifs sans victoire dans le tournoi. Une statistique vite oubliée et remplacée par une autre, nettement plus conforme à son histoire : victorieuse du Costa Rica, elle fait son retour en quarts de finale après 24 ans d’absence.

Les résultats
Huitièmes de finale : Uruguay 1:0 Arabie Saoudite | Angleterre 2:1 Costa Rica | Zambie 4:3 (a.p.) Allemagne

Trois moments-clés
Joyeux anniversaire, Bolita Nicolás de la Cruz a entretenu un rapport particulier avec les penalties au cours des qualifications sud-américaines et depuis le début de la Coupe du Monde U-20. En République de Corée, l’Uruguayen semble reproduire le même schéma : il a manqué un penalty lors du premier match face à l’Italie, comme il l’avait fait contre le Venezuela lors de la première journée des préliminaires. En revanche, il n’a pas tremblé sur sa deuxième tentative. En février, il avait converti un tir au but face à l’Argentine et, à quelques heures de son 20ème anniversaire, il a qualifié la Celeste via un autre penalty, frappé sous la barre. Le capitaine uruguayen a célébré ce but, le 100ème de la compétition, avec le ballon sous le maillot et un pouce dans la bouche, présage d’une autre bonne nouvelle… Peu avant le début du tournoi, Bolita a en effet annoncé qu’il serait papa pour la première fois dans quelques mois.

Un match de folie pour la dernière à Jeju : Après sept rencontres, le stade de Jeju a dit adieu à la Coupe du Monde U-20 2017. Cela s’est achevé sur un match riche en rebondissements, particulièrement les huit dernières minutes ponctuées de trois buts et d'une prolongation débouchant sur la qualification de la Zambie. Les Chipolopolo se sont pourtant vus en quart de finale bien plus tôt, lorsqu’Enock Mwepu a inscrit le but du 3:1 à la 86ème minute. Mais l’Allemagne restera toujours l’Allemagne : elle réduit d’abord l’écart à la 89ème via une talonnade de Suat Serdar, avant de rétablir la parité à la quatrième minute du temps additionnel par Jonas Arweiler, seul dans la surface sur l’ultime action. À la 107ème, Shemmy Mayembe redonne l'avantage (4:3) aux Africains et sur la toute dernière action Serdar est à deux doigts d’égaliser ! Pour fêter leur qualification historique, les Zambiens, emmenés par Mayembe, entament une danse face à la tribune.

Le Toffee n’écœure pas l’Angleterre : Le toffee est une spécialité anglaise qui entre dans la composition de divers bonbons, en particulier les caramels. Une douceur qui comble la sélection U-20 anglaise de bonheur. Pour accéder aux quarts de finale pour la première fois depuis Australie 1993, les Three Lions ont pu compter sur leurs Toffees : centre de Jonjoe Kenny, Ademola Lookman ouvre le score. Passe de Dominic Calvert-Lewin, Lookman double la mise. Les deux passeurs décisifs et le double buteur évoluent tous les trois à Everton, dont les joueurs sont surnommés les Toffees, en référence à une boutique proche de Goodison Park qui distribuait gratuitement des caramels aux supporters.

Entendu…
"C’est formidable d’avoir inscrit le but de la victoire. J’ai toujours rêvé de marquer pour l’équipe nationale et aujourd’hui, c’est chose faite. Le match précédent, j’avais raté une occasion similaire. Cette fois, j’étais préparé. J’ai simplement frappé et c’est rentré !" - Shemmy Mayembe, attaquant de la Zambie

À venir
Dimanche 4 juin
Portugal - Uruguay

Lundi 5 juin
France ou Italie - Zambie
Mexique ou Sénégal - Angleterre