• La France est déjà qualifiée pour les huitièmes de finale
  • Dans le Groupe E, la Nouvelle-Zélande est en ballotage favorable pour passer
  • Les quatre équipes de la poule F sont concernés par le sésame pour le 2ème tour

Ce 28 mai marque la fin de la phase de Groupes de la Coupe du Monde de la FIFA, République de Corée 2017. A l’issue de cette journée, on connaîtra donc le programme complet des huitièmes de finale de l’épreuve, auxquels participera - c’est une certitude - la France, parmi les équipes des Groupes E et F sur le pont sur ce jour-là.

Pour le reste, rien n’est encore joué dans les deux poules. Dans le Groupe E, la Nouvelle-Zélande, deuxième paraît la mieux placée pour obtenir le précieux sésame à l’heure d’affronter des Bleuets sujets à un large turn-over. Dans l’autre match, Honduras et Viêt-Nam croiseront le fer avec la ferme intention de signer une première victoire dans cette compétition, qui serait éventuellement synonyme de ticket pour le second tour.

Parmi tous les groupes de République de Corée 2017, la poule F aura été la plus équilibrée et indécise. Si dans les groupes A, B, C, D et E, une équipe a pu, à chaque fois, s’assurer son billet pour les huitièmes de finale avant même la dernière journée de la phase de groupes, les quatre équipes de la F - Sénégal et Équateur qui s’affrontent d’un côté, et États-Unis et Arabie Saoudite qui batailleront d’un autre - sont toutes candidates pour un billet pour le deuxième tour. Autant dire que spectacle et suspense seront garantis à Jeonju et Daejon respectivement.

Les matches

Groupe E : Honduras - Viêt-Nam | Nouvelle-Zélande - France
Groupe F : Sénégal - Équateur | États-Unis - Arabie Saoudite

Quatre choses à savoir

1 L’attaquant du Sénégal Ibrahima N’Diaye est suspendu pour le match face à l’Equateur, après avoir reçu des cartons jaunes dans les deux matches précédents. C’est donc une pièce importante du dispositif des Lionceaux dont doit se priver Joseph Koto. Jusqu’alors, N’Diaye avait pris part à l’intégralité des matches Coupe d’Afrique des Nations de la CAF U-20 et République de Corée 2017 confondues.

2 Auteur déjà de trois buts dans cette compétition, Josh Sargent est devenu, à 17 ans, en République de Corée, le plus jeune buteur de l'histoire des Etats-Unis en Coupe du Monde U-20 de la FIFA. S’il venait à marquer un nouveau but il rejoindrait en tête les meilleurs buteurs américains de l’épreuve Jozy Altidore (en 2007), Eddie Johnson (en 2003) et Taylor Twellman (en 1999).

3 En six participations, jamais le Honduras n’a passé la phase de groupes. Lors de l’édition inaugurale, Tunisie 1977, ses deux victoires ne lui avaient pas suffi pour passer le premier filtre. Lors de ses autres apparitions, à Qatar 1995, Nigeria 1999, Pays-Bas 2005, Égypte 2009 et Nouvelle-Zélande 2015, l’aventure s’était systématiquement arrêtée au premier tour.  

4 Avant le match contre le Honduras, jamais la Nouvelle-Zélande n’avait marqué un but avant la 40ème minute en Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Cette série de 10 buts tardifs a pris fin ce 25 mai, Myer Bevan inscrivant un but après 46 secondes de jeu. Le succès néo-zélandais qui s’en est suivi est seulement le deuxième de l’histoire des All Whites dans cette compétition, deux ans après leur carton face à Myanmar (5:1), chez eux, à Nouvelle