4 950 minutes de jeu. 140 buts. 52 matches. 24 équipes. Deux finalistes. Un champion. La Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 s'est achevée en fanfare dimanche à Suwon, sur la première victoire de l'Angleterre. Après trois semaines d'une compétition intense, au cours de laquelle les exploits individuels et collectifs auront été légion, les Young Lions et le Venezuela nous ont offert une finale digne d'un événement de cette ampleur. FIFA.com dresse pour vous le bilan de la 21ème édition de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA.

Le champion
Au moment de poser ses valises en République de Corée, l'Angleterre ne faisait pas nécessairement partie des grands favoris. Sortis en tête du Groupe A, les Young Lions n'ont pourtant eu de cesse de proposer un jeu rapide, porté par un milieu de terrain parfaitement rodé. En pointe, le Ballon d’Or adidas Dominic Solanke a apporté sa pierre à l'édifice. À l'autre bout du terrain, le lauréat du Gant d’Or adidas Freddie Woodman a parfaitement tenu son rôle. Pour remporter ce premier titre historique, les Anglais ont donc su trouver le juste équilibre entre une défense rigoureuse et un jeu offensif chatoyant.

Le pays hôte
La République de Corée a entamé la compétition tambour battant, portée par une véritable vague rouge dans les tribunes du stade de Jeonju. Vainqueurs 3:0 de la Guinée en ouverture, les Guerriers Taeguk se sont vite découvert des ambitions. Fer de lance de cette équipe, Lee Seungwoo n'a pas manqué l'occasion de briller devant ses compatriotes. Le jeune prodige du FC Barcelone a notamment signé un but d'anthologie lors de la victoire (2:1) sur l'Argentine. À défaut d'atteindre les quarts de finale, ce qui leur aurait permis d'égaler la meilleure performance de leur histoire, les Sud-Coréens ont marqué de leur empreinte les premières journées de compétition. Ce départ explosif n'a cependant pas suffi pour éviter l'écueil portugais en huitième de finale.

Les animateurs
Le Venezuela a gagné sa place en finale en s'appuyant sur une attaque de feu, qui a fait mouche à 14 reprises. Cette équipe aux multiples talents a, en outre, pu compter sur neuf buteurs différents. La Zambie s'est également taillé une place à sa mesure dans le cœur du public. Résolument tourné vers l'offensive, le football prôné par les Africains a produit de nombreux buts... de part et d'autre du terrain. Les matches de la Zambie ont généré 22 réalisations en tout. Sur ce total, douze sont à mettre à l'actif des Young Chipolopolo

Le suspense
Tout au long du tournoi, les coups de théâtre ont été nombreux. Sur les 140 buts inscrits en République de Corée, 24 ont été enregistrés dans les dix dernières minutes. Le plus mémorable d'entre eux reste incontestablement le coup franc de Samuel Sosa pour le Venezuela. En marquant à la dernière seconde du temps réglementaire de la demi-finale, il a arraché la prolongation à l'Uruguay. Sept des 16 matches à élimination sont restés sans vainqueur à l'issue des 90 premières minutes. On a également dénombré trois séances de tirs au but, qui ont toutes impliqué l'Uruguay. Malheureusement pour elle, la Celeste n'en a gagné qu'une.

Les records et les chiffres
Les trois premiers du classement, l'Angleterre, le Venezuela et l'Italie, ont réalisé la meilleure performance de leur histoire à ce niveau. La Vinotinto a même signé son meilleur résultat dans un tournoi FIFA.

Éliminés en quarts de finale, les U-20 de la Zambie se consoleront en rappelant qu'ils ont dépassé tous leurs prédécesseurs. La Guinée et le Viêt-Nam, qui faisait sa première apparition à ce niveau, repartent quant à eux avec un premier but et un premier point. Pour ses débuts en Coupe du Monde U-20, le Vanuatu a trouvé le chemin des filets, sans prendre le moindre point. Toutefois, ses courtes défaites 3:2 face au Mexique et à l'Allemagne ont été vécues comme des exploits.

Sur le front individuel, le gardien vénézuélien Wuilker Farinez est entré dans l'histoire en convertissant un penalty contre le Vanuatu. Il est devenu à cette occasion le premier gardien à marquer dans cette compétition. Auteur de quatre réalisations, l'Américain Josh Sargent a égalé le record des meilleurs artificiers de la sélection U-20 des Stars and Stripes. À 17 ans, il est aussi le plus jeune buteur de son pays en Coupe du Monde U-20.  En ouvrant le score pour la Nouvelle-Zélande 45 secondes après le coup d'envoi du match contre le Honduras, Myer Bevan a offert à son équipe le sixième but le plus rapide de l'histoire de la compétition.

Équipes

Classement final
1. Angleterre
2. Venezuela
3. Italie 
4. Uruguay

Villes hôtes
Cheonan, Daejeon, Incheon, Jeju, Jeonju, Suwon

Buts
140

Prix
Ballon d’Or adidas : Dominic Solanke (Angleterre)
Soulier d’Or adidas : Riccardo Orsolini (Italie, 5 buts)
Gant d’Or adidas : Freddie Woodman (Angleterre)
Prix du Fair-play : Mexique