• Le Venezuela a atteint aux tirs au but sa première finale mondiale
  • Trois buts ont propulsé l’Angleterre vers sa première finale de Coupe du Monde U-20 de la FIFA
  • Les deux équipes ont concédé l’ouverture du score avant de dominer l’Uruguay et l’Italie

LE FILM DE LA JOURNÉE – La dernière journée de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA aura une saveur inédite, dimanche 11 juin, puisque le Venezuela et l’Angleterre disputeront tous les deux leur première finale dans le tournoi.

La Vinotinto et les Young Lions ont dominé leurs affrontements continentaux respectifs, après avoir concédé l’ouverture du score, pour composter leur billet pour la 52ème rencontre de République de Corée 2017. Les Anglais ont frappé à trois reprises, tandis que les Vénézuéliens ont eu besoin d’une séance de tirs au but à suspense après avoir égalisé à la dernière minute.

Samuel Sosa et le gardien de but Wuilker Farinez auront été les héros de la victoire des Sud-Américains face à l’Uruguay. Dominic Solanke et Ademola Lookman ont orchestré de leur côté la révolte du dernier représentant européen.

Les résultats
Demi-finales : Uruguay 1:1 Venezuela (3:4 TAB)  | Italie 1:3 Angleterre

Trois moments-clés
Jamais deux penalties sans trois : le face-à-face décisif entre le capitaine de l’Uruguay Nicolas De La Cruz et le gardien de but du Venezuela Wuilker Farinez, lors de la séance de tirs au but entre leurs deux équipes en demi-finale, a réveillé une rivalité vieille de plus de six mois. L’Uruguayen avait ainsi vu son audacieuse tentative de Panenka détournée à l’occasion du match d’ouverture du Championnat Sud-américain U-20, mais il n’a pas tremblé à Daejeon pour ouvrir le score. Farinez a cependant eu le dernier mot en plongeant avec succès sur sa gauche pour arrêter le penalty du capitaine de la Celeste – son cinquième en République de Corée – et offrir au Venezuela un rendez-vous avec l’histoire.

Better call Sol : ses deux buts ont fait de Solanke le héros de la demi-finale de l’Angleterre à Jeonju, mais son coéquipier Ademola Lookman a toutes les raisons du monde d’apparaître à ses côtés en haut de l’affiche. Le duo s’est équitablement partagé, depuis le début de la phase à élimination directe, les six buts inscrits par les Young Lions sur la route de la finale de Suwon. Une performance qui permet à Solanke de ne pointer qu’à une longueur du meilleur buteur du tournoi, Riccardo Orsolini. L’Italien pensait avoir mis son équipe sur la voie d’un deuxième succès contre l’Angleterre dans le dernier carré d’un tournoi, en moins de 12 mois, après le 2:1 infligé lors de l’UEFA EURO U-19, mais le remake n’a pas connu le même dénouement.

La chance du débutant ? L’attaquant vénézuélien Samuel Sosa n’aurait pas pu bénéficier à un meilleur moment de ce que l’on appelle communément la chance du débutant. Il n’avait encore jamais frappé un coup-franc en sélection – et a fortiori marqué sur coup-franc – avant de rentrer en jeu à la 76ème minute contre l’Uruguay. Cela ne s’est pas vu, alors que le temps additionnel venait de débuter, lorsqu’il a envoyé sa frappe en lucarne, des 25 mètres, et redonné à son équipe l’espoir de se hisser en finale.

Entendu…
"Je voyais que le tableau d’affichage indiquait 88-89 minutes et je n’ai jamais eu le sentiment que nous pouvions perdre ce match. Ils ont un plus grand palmarès, mais nous avons, en tant que groupe, en tant que famille, développé une mentalité parfaite pour disputer ce genre de rencontres" - Ronald Hernandez, Venezuela

À venir
Dimanche 11 juin
Finale
Venezuela-Angleterre

Match pour la troisième place
Uruguay-Italie