• Le Mexique, l’Italie et les États-Unis complètent le casting des quarts de finale
  • Les Stars and Stripes égalent leur plus large victoire dans la compétition
  • La revanche de la finale de l’EURO a été fatale à la France

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le casting des quarts de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 est complet à l’issue d’une journée riche en contrastes. Deux des trois équipes à avoir décroché leur billet pour le prochain tour l’ont fait sur la plus petite des marges, tandis que la troisième a fait parler la poudre.

Le Mexique s’est employé face à des Sénégalais pourtant réduits à dix, avant de s’en remettre à un but tardif de son meilleur buteur, Ronaldo Cisneros. L’Italie, de son côté, a dû sortir les barbelés pour empêcher la France, très pressante, de revenir au score. Les Azzurini ont finalement tenu et pris leur revanche de la finale de l’UEFA EURO U-19 2016.

Enfin, les États-Unis ont frappé un grand coup avant les quarts contre la Nouvelle-Zélande. Leur pépite Joshua Sargent a brillé une fois de plus, alors que les Stars and Stripes ont égalé leur plus large succès dans le tournoi, face à la Turquie en 1993.

Les résultats
Huitièmes de finale : Mexique 1:0 Sénégal | France 1:2 Italie | États-Unis 6:0 Nouvelle-Zélande

Trois moments-clés
Le pari gagnant de Ruiz : le match entre le Mexique et le Sénégal semblait se diriger tout droit vers la prolongation. Les occasions avaient été rares et personne ne semblait en mesure de faire la différence. La non-titularisation du meilleur buteur mexicain, Ronaldo Cisneros, avait surpris, mais son sélectionneur Marco Ruiz a décidé, après l’exclusion du Sénégalais Alioune Gueye, de le faire entrer en jeu aux côtés de Diego Aguilar. Un choix payant : les deux entrants étaient à l’origine, moins de dix minutes plus tard, du but de la victoire.

Riccardo fait chevalier : la volée splendide de Riccardo Orsolini contre la France n’a pas fait tomber à elle seule les champions d’Europe de leur piédestal, mais son but a été salué royalement par ses coéquipiers Azzurrini. Mattia Vitale a même décidé d’élever au rang de chevalier l’attaquant de la Juventus pour célébrer l’ouverture du score. Le poteau de corner en guise d’épée, il a touché solennellement les épaules d’Orsolini, un genou à terre dans un coin du terrain de Cheonan.

On n’arrête plus Sargent : ce n’est pas son plus beau but depuis le début du tournoi, mais la déviation victorieuse de Sargent, sur une frappe de Justen Glad, restera dans les annales. Avec quatre buts en quatre matches, le joueur de 17 ans est devenu le meilleur buteur américain en Coupe du Monde U-20, à égalité avec Jozy Altidore, Taylor Twellman et Eddie Johnson. Sera-t-il le premier à prendre à défaut la défense du Venezuela en quart de finale pour devenir le seul détenteur de ce record ?

Entendu…
"J’estimais qu’il était temps pour l’équipe de pousser et j’ai décidé de faire rentrer Ronaldo Cisneros, notre meilleur buteur. Je savais qu’il aurait au moins une occasion et qu’il ne la laisserait pas passer" - Marcos Ruiz, sélectionneur du Mexique

Les quarts de finale
4 juin
Venezuela-États-Unis
Portugal-Uruguay

5 juin
Italie-Zambie
Mexique-Angleterre