Il n'a pas fallu arriver en retard au Chenon Parks Complex, pour le match Nouvelle-Zélande-Honduras, 46 secondes ayant suffi à Myer Bevan pour déflorer le panneau d’affichage d’une énorme frappe barre rentrante.