Ferenc Puskas était le fer de lance de l'équipe hongroise qui dominait outrageusement le football européen au début des années 50. Malheureusement, le titre de champion du monde a toujours fait défaut à cet extraordinaire buteur. Alors que rien ni personne ne semblait pouvoir barrer la route aux Hongrois en 1954 en Suisse, Puskas et ses partenaires, invaincus depuis le début de la compétition, s'inclinent en finale 3-2 devant la R.F.A., à la surprise générale.