Imprévisible, magique, insaisissable, voilà quelques-uns des nombreux adjectifs dont avait hérité l'idole brésilienne Garrincha, l'un des tout meilleurs attaquants à avoir jamais porté le maillot de la Seleçao. Portrait de celui dont le surnom fait référence au nom donné dans le Nord-est du Brésil au roitelet, oiseau très répandu à Pau Grande.