La CONCACAF a accueilli l'épreuve suprême du football féminin mondial l'été dernier, avec comme apothéose le troisième titre mondial décroché par les États-Unis en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Mais l'année 2015 est loin d'être terminée pour le football féminin de la région. Cette semaine, le coup d'envoi du Championnat féminin U-20 de la CONCACAF sera donné au Honduras, avec comme enjeu pour les trois premiers à l'issue du tournoi une place à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016.

En plus de cette compétition U-20, les qualifications de la zone pour le Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio de Janeiro 2016 auront lieu en février au Texas, avec deux billets à prendre pour le Brésil. Autant dire que les différentes sélections féminines de la CONCACAF seront bien occupées au cours des prochaines semaines, avec en guise de hors-d'œuvre la lutte pour une place en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

San Pedro Sula s'apprête à accueillir le Championnat féminin U-20 de la CONCACAF 2015. Deux stades – Estadio Francisco Morazan et Olimpico Metropolitano – verront évoluer les futures stars du football féminin de la zone. Jeudi, pour la journée inaugurale du tournoi, quatre équipes du Groupe A seront en action, avec des confrontations entre le Honduras et la Jamaïque d'une part, et le Canada et Trinité-et-Tobago de l'autre. Vendredi pour le compte du Groupe B, Haïti sera opposé au Panama, et le choc de la journée mettra aux prises les États-Unis et le Mexique.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée d'abord
Les deux premiers de chaque groupe s'affronteront en demi-finales le 11 décembre, avec à la clé pour les deux vainqueurs un billet direct pour Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016. Le match pour la troisième place aura comme enjeu l'attribution de la troisième et dernière place de la CONCACAF pour la prochaine Coupe du Monde Féminine U-20. Dans la foulée, la finale couronnera le vainqueur de ce Championnat féminin U-20 de la CONCACAF 2015.

Cette épreuve a toujours été compliquée pour les équipes des Caraïbes, aucune d'entre elles n'ayant réussi à ce jour à s'ouvrir les portes d'une Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Haïti, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago auront donc comme objectif de mettre un terme à cette tradition.

"L'objectif ultime est la qualification pour la Coupe du Monde, que ce soit en terminant premier, deuxième ou troisième", a déclaré Jason Spencer, sélectionneur de Trinité-et-Tobago,  juste après le tirage au sort. "Le football féminin est en plein essor dans le monde entier. Nous le voyons dans la CFU (Union caribéenne de football). Le niveau du football pratiqué ne cesse de grimper et je suis convaincu qu'il va y avoir des surprises."

Les États-Unis, le Mexique et le Costa Rica, en compagnie du Canada, qui organisait la compétition, étaient les représentants de la CONCACAF à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014. Plus récemment, les Ticas ont été écartées par le Panama durant le tournoi préliminaire de l'UNCAF, ce qui rend la concurrence encore plus ouverte dans la course aux places pour Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016.

Rio ensuite
Une fois le rideau retombé sur San Pedro Sula, les projecteurs du football féminin de la CONCACAF se tourneront vers le Texas, où auront lieu les qualifications de la zone pour la prochain Tournoi Olympique de Football Féminin. Contrairement à ce qui se passe pour le Tournoi Olympique de Football Masculin, la compétition féminine est ouverte aux seniors. Sur les 12 équipes qui seront présentes à Rio, deux viendront de la CONCACAF.

Le tirage au sort pour cette épreuve qualificative de février 2016 a été effectué la semaine passée, avec comme résultat deux groupes de force différente, sur le papier en tout cas. Le Groupe B accueille le Canada, le Guatemala, Trinité-et-Tobago et le Guyana. Tirage a priori favorable donc pour les Canadiennes, médaillées de bronze à Londres 2012.

Dans le Groupe A, les championnes du monde américaines devront se mesurer à Porto Rico, au Mexique et au Costa Rica. Seules les deux finalistes seront qualifiés pour les Jeux Olympiques.

Quels que soient les résultats finaux et les équipes qualifiées pour la Coupe du Monde Féminine U-20 et les Jeux Olympiques, la CONCACAF va donc faire vibrer tous passionnés de football féminin.