Lancé dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011™, le programme Live Your Goals s'est fixé pour objectif d'encourager les jeunes filles et les femmes à suivre et pratiquer le football. Au mois de septembre 2015, plusieurs festivals ont de nouveau été organisés dans le cadre de cette campagne. FIFA.com revient sur les moments forts de ces dernières semaines.

Enthousiasme en Belgique 
Répondant à l'invitation de la Fédération belge et de Live Your Goals, plus de 200 jeunes filles ont fait le déplacement à Tubize, siège du centre national de football du pays. Âgées de 12 à 16 ans, les footballeuses en herbe ont participé, en compagnie d'internationales belges, à une séance d'entraînement aussi instructive que divertissante. "Il y a encore quelques années, je n'aurais jamais imaginé assister à un tel engouement", se félicite Ives Serneels, sélectionneur de l'équipe féminine de Belgique. "C'est la première fois que j'assiste à un événement de cette envergure dans le football féminin. Nous avions déjà participé à des Foot-Festivals moins importants, mais avec Live Your Goals, nous sommes entrés dans une nouvelle dimension", renchérit l'internationale Heleen Jaques.

Conçue par des entraîneurs diplômés, la séance prévoyait des exercices en petits groupes. Si le plaisir de jouer et l'incitation à la découverte étaient au cœur des activités, la manifestation a également permis aux participantes de rencontrer certaines des plus grandes joueuses de leur pays. "Les jeunes filles nous ont accueillies comme des professionnelles. Elles nous ont regardées avec leurs grands yeux pleins de curiosité et nous ont posé des centaines de questions", résume la meneuse de jeu Aline Zeler avant d'ajouter : "Ce genre de journée est quelque chose de vraiment particulier". Au cours des deux dernières années, la Fédération belge a enregistré une hausse de 20% du nombre d'adhérentes. Grâce à une stratégie ambitieuse, celui-ci doit atteindre à moyen terme 35 000. Le premier festival Live Your Goals organisé en Belgique s'inscrit dans cette démarche.

Passion en Lettonie 
La manifestation lettone a rencontré un succès comparable puisque 196 jeunes filles ont participé au festival Live Your Goals qui s'est déroulé à Riga. Il s'agit là d'un nouveau record national. En compagnie de dix internationales, ravies d'endosser pour quelques heures le rôle de formatrices, les participantes ont pris part à un entraînement circulaire comportant plusieurs exercices destinés à améliorer leur technique balle au pied, la précision de leurs passes ainsi que leur coordination. "Cette journée a été une grande réussite. Grâce au football, nous sommes une nouvelle fois parvenus à faire sourire toutes ces jeunes joueuses et à leur faire passer un bon moment", explique Nina Travkina, en charge du développement du football féminin auprès de la Fédération lettone de football (LFF).

La manifestation s'adressait cette fois aux jeunes filles de six à 12 ans. Tout en s'adonnant à leur passion, les participantes ont pu échanger au sujet du sport le plus populaire du monde et prendre pleinement conscience de l'importance du football féminin. Elles ont également réalisé que celui-ci était le moyen idéal pour mener une vie saine. Des équipes de tournage envoyées par deux chaînes de télévision étaient présentes sur place pour témoigner de la popularité grandissante du football féminin dans le pays, mais aussi du talent des participantes. "Oui, elles se débrouillent vraiment très bien !", souligne Travkina.


Pas en avant en ARY Macédoine
La ville de Skopje a elle aussi accueilli un festival Live Your Goals qui a fait battre le cœur de quelque 200 jeunes filles. Heidi Støre, meneuse de jeu de la Norvège sacrée championne du monde en 1995, s'est rendue dans la capitale de l'ARY Macédoine où elle a passé un week-end bien rempli avec de jeunes joueuses qui n'avaient qu'une envie : marquer des buts. "En Macédoine, les jeunes filles sont tout aussi douées qu'en Norvège ou en Allemagne. J'ai pu voir les étincelles dans leurs yeux. C'est super de pouvoir les encourager à jouer au football, un sport qu'elles aiment autant que moi", s'est réjouie l'ancienne joueuse âgée aujourd'hui de 52 ans.

Aujourd'hui, le football féminin macédonien compte environ 600 joueuses dans les différentes classes d'âge. Parmi elles, près de 400 sont adhérentes à un club. Dans ce pays de deux millions d'habitants situé dans les Balkans, tous les moyens sont mis en œuvre afin de promouvoir le football féminin. La manifestation organisée dans le cadre de la campagne Live Your Goals a rencontré un énorme succès et a contribué à mieux faire connaître la discipline du grand public. Støre souligne : "Le plus important, c'est de leur donner un lieu, un terrain où elles sont les bienvenues et où elles ont la possibilité de jouer et de passer du temps".