Le football féminin a progressé à un rythme accéléré ces dernières années. La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ a marqué un tournant historique. L'affluence dans les stades et les audiences télévisuelles records ont témoigné de l'engouement croissant pour le jeu féminin, dont la qualité a franchi un nouveau palier. Aujourd'hui supérieur à 30 millions au niveau mondial, le nombre de licenciées grimpe tous les ans.

Résolument engagée dans la promotion du football féminin, la FIFA n'a cessé de renforcer son soutien au fil des ans. En 2016, ses activités en la matière ont atteint de nouveaux sommets. Le département chargé du développement du football féminin a œuvré sans relâche tout au long de l'année et son travail a porté des fruits remarquables. Pas moins de 136 associations membres ont tiré directement avantage de l'accueil d'un programme de développement du football féminin de la FIFA. La mise en place de 559 activités dédiées à la pratique féminine a bénéficié à plus de 72 000 joueuses, entraîneurs et administratrices du monde entier. Ces chiffres incluent les dons d'équipement au profit de 69 000 joueuses.

Les programmes étant personnalisés, ils sont aussi diversifiés que l'éventail de pays concernés. Festivals Grassroots, projets de création de championnats, stages pour entraîneurs de football féminin, cours d'administration et de gestion : ce ne sont que quelques-unes des activités entreprises à travers le monde. L'accent a également été mis sur la participation d'anciens joueurs, entraîneurs et arbitres. Deux initiatives se sont avérées particulièrement fructueuses : le programme de développement du leadership féminin et Live Your Goals.

Le programme de développement du leadership féminin joue un rôle crucial dans l'essor de la participation des femmes aux instances administratives, notamment dans les pays où le football féminin peine à s'implanter. L'objectif premier vise à améliorer la parité dans les prises de décision, par l'augmentation du nombre de dirigeantes et de modèles féminins. Début 2016, 33 femmes ont été diplômées dans le cadre du programme et s'emploieront à faire avancer les choses dans leur région.

Lancé juste avant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™, Live Your Goals est, lui, un programme local destiné à encourager les jeunes filles à pratiquer le beau jeu par le biais d'activités amusantes. Un nombre record de 213 événements impliquant 73 associations membres ont été organisés en 2016. Live Your Goals s'est révélé particulièrement efficace dans les pays où le football féminin en est encore à ses balbutiements. Le Kazakhstan l'a par exemple appliqué avec enthousiasme. 2 000 jeunes Kazakhes venues de sept régions différentes ont à ce jour participé aux tournois Live Your Goals et nombre d'entre elles comptent continuer à jouer. Au cours des deux années à venir, la fédération espère attirer plus de 6 000 filles dans le cadre d'un programme de quatre ans.

Créer un héritage durable
Deux événements ont également fait date en 2016 : les Coupes du Monde Féminines U-20 et U-17 de la FIFA, disputées respectivement en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Jordanie. L'épreuve reine des moins de 17 ans a été le premier tournoi mondial de football féminin tenu en Asie occidentale. Preuves de l'évolution rapide de la pratique féminine, ces compétitions ont en outre fait l'objet d'efforts concertés visant à laisser un héritage tangible et durable dans les deux pays hôtes. Ces derniers ont travaillé en étroite collaboration avec la FIFA, afin de concevoir un programme de développement personnalisé qui assurera l'avenir du football féminin.

Les résultats de l'enquête de la FIFA sur le football féminin sont attendus au premier trimestre 2017. Ils permettront d'évaluer les différents programmes, ainsi que les avancées réalisées. Indépendamment des chiffres, la FIFA poursuivra activement son engagement par le biais de son département du Développement du football féminin.