FIFA.com revient sur une semaine très chargée en actualité dans le football international féminin, entre le final à suspense de la phase de groupes des qualifications de l’UEFA EURO féminin 2017, le retour en forme bienvenu des États-Unis et les nouvelles perspectives de la discipline en Afrique du l’Est.

Destination Pays-Bas
La campagne qualificative pour l’UEFA EURO féminin 2017 a connu un final à suspense, au terme duquel nous connaissons 15 des 16 participants à l’édition néerlandaise. Le Danemark, l’Italie, l’Autriche et la Russie ont composté leur billet, tandis que la Roumanie et le Portugal se disputeront le dernier ticket restant fin octobre. Malgré leur victoire 4:0 face à la Grèce, il a manqué un but aux Roumaines pour prendre le strapontin des Russes dans le wagon des meilleures deuxièmes et assurer leur première qualification dans la compétition. Grâce à son nul vierge contre le Pays de Galles, l’Autriche s’est qualifiée pour le premier EURO de son histoire. Quant à l’Italie et au Danemark, ils ont assuré leur présence aux Pays-Bas en s’imposant respectivement face à la République tchèque et à la Suède. Après s’être assurées de finir au moins parmi les meilleures deuxièmes, l’Écosse et la Belgique complètent le quatuor des nations débutantes pour cette édition 2017, qui inaugurera le format à 16 équipes.

L’Espagne, la France, l’Allemagne et la Suisse ont toutes prolongé leur bilan parfait dans ces éliminatoires, l’Islande, la Suède, l’Angleterre et la Norvège se qualifiant également en pole position de leurs groupes respectifs. Ada Hegerberg a signé un coup du chapeau lors de la victoire 5:0 de la Norvège face à Israël. Avec 10 réalisations, elle termine co-meilleure buteuse de ces qualifications avec l’Écossaise Jane Ross et l’Islandaise Harpa Thorsteinsdottir.

Les Américaines se réconfortent
Éliminées dès les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, les Américaines ont rebondi en compilant deux succès à domicile. Pour leur première sortie depuis Rio 2016, les championnes du monde en titre ont infligé un autoritaire 9:0 à la Thaïlande, championne d’Asie du Sud-Est. Carli Lloyd a réalisé une prestation presque parfaite en alignant trois buts et quatre passes décisives. Mais le haut de l’affiche revient à la milieu de terrain Heather O’Reilly, qui a marqué un but lors du dernier match d’une carrière internationale riche de 231 sélections et 47 buts. Trois jours plus tard, les Stars and Stripes ont éprouvé davantage de difficultés pour se défaire des Pays-Bas, qu’elles ont battus 3:1 après avoir été menées au score. Shanice van de Sanden a ouvert la marque pour les visiteuses, avant que les locales ne prennent le contrôle des opérations en début de seconde période.

France -  Brésil : un classique, même chez les filles
Le nouveau sélectionneur de la France, Olivier Echouafni, a lancé son mandat par un nul 1:1 avec le Brésil. La milieu de terrain Claire Lavogez a donné l’avantage aux Bleues dès la deuxième minute avant que Marta ne profite d’une erreur défensive française pour égaliser quelques minutes plus tard.

La Tanzanie première reine de la CECAFA
La Tanzanie a remporté la première édition du Championnat Féminin de la CECAFA (Conseil des Associations de Football d'Afrique de l'Est et Centrale) en s’imposant 2:1 face au Kenya en Ouganda. Omari Mwanahamisi a réussi un doublé en première période pour les Tanzaniennes avant que Christine Nafula ne réduise le score. Dans le match pour la troisième place, l’Éthiopie a facilement disposé du pays hôte, 4:1.