Le début du mois de mars a été marqué par l'actualité très chargée des équipes nationales entre la SheBelieves Cup, la Coupe de l'Algarve, la Coupe de Chypre et bien d'autres rendez-vous. Depuis, les championnats ont repris le devant de la scène en Suisse, en Italie et en France, où Alex Morgan a pleinement justifié son statut de recrue de choc à Lyon. La revue hebdomadaire des clubs féminins de FIFA.com s'attarde également sur le lancement d'une compétition nationale très attendue au Brésil.  

France : Les petits et les grands à la fête
Lyon a aisément validé son billet pour les demi-finales de Coupe de France en corrigeant Rodez 6:0. Au-delà dur résultat, c'est surtout la performance d'Alex Morgan qui a retenu l'attention. Pour son premier match plein depuis son arrivée sur les bords du Rhône en début d'année, l'attaquante américaine s'est offert un triplé. Les tenantes du titre, en quête d'un sixième sacre consécutif dans cette compétition, affronteront au tour suivant Hénin-Beaumont, vainqueur surprise (1:0) de Soyaux. L'unique but de la partie a été inscrit par Camille Lewandoski après 20 secondes de jeu.

De son côté, le Paris Saint-Germain s'est fait des frayeurs. Opposé à Juvisy, l'autre ténor francilien, le club de la capitale s'est qualifié 6:5 aux tirs au but, après un nul 1:1. Les joueuses de Montpellier ont, elles, subi la loi de Saint-Étienne (1:0). C'est Rose Lavaud qui s'est chargée de marquer le but décisif en faveur des Vertes. Les demi-finales auront lieu le 16 avril, la finale le 20 mai. Le championnat reprendra pour sa part la semaine prochaine. Lyon conserve pour l'heure quatre points d'avance sur le PSG.  

Suisse : Un leader en petite forme
De toute évidence, la trêve internationale n'a pas réussi au FC Neunkirch. Après avoir enchaîné onze victoires en ouverture de la saison, le leader avait concédé son premier nul il y a deux semaines. Pour son retour à la compétition, il a goûté pour la première fois à la défaite. Son déplacement à Berne sur le terrain des Young Boys s'est soldé par une revers (1:0) suite à un but signé Florijana Ismaili à la dernière minute de jeu.

Le FC Zurich a parfaitement profité de la baisse de régime de Neunkirch en faisant le plein de points sur les deux dernières journées. Il n'en fallait pas davantage pour relancer la course au titre. Champion depuis cinq ans, le FCZ a cependant dû batailler ferme pour s'imposer 2:1 à domicile contre Lucerne. Fabienne Humm a donné la victoire aux siennes après le repos. Avec quatre succès de rang depuis la trêve hivernale, les Zurichoises ont remis la pression sur leurs rivales. 

Le podium : FC Neunkirch (34 points), FC Zurich (30), FC Bâle (28)

Italie : Fausse note pour la Viola
En enregistrant sa première défaite de la saison face à Mozzanica, la Fiorentina a subi un revers important dans sa quête d'un premier titre de champion d'Italie. Andrea Scarpellini a marqué le seul but de la partie en début de match. Malgré l'étroitesse du score, le public de Bergame a pu assister à une rencontre passionnante. La qualité du spectacle n'a sûrement pas échappé au sélectionneur Antonio Cabrini, aperçu en tribunes. À six journées du terme, la Viola ne compte plus que trois points d'avance. Pendant ce temps, Brescia, toujours deuxième, a corrigé la lanterne rouge Jesina 4:0, grâce notamment à un doublé de Daniela Sabatino.

Le podium : Fiorentina (45), Brescia (42), Mozzanica (31)

Brésil : Nouvelle compétition, nouvelles ambitions
Le tout nouveau championnat du Brésil (Brasileiro Feminino) est enfin lancé. Parmi les seize équipes en lice, on retrouve quelques grands noms du football brésilien : les Corinthians, Santos, Gremio ou encore Flamengo, champion en titre. La nouvelle mouture de la compétition a débuté ce 11 mars, quelques jours seulement après la Journée internationale des femmes. En ouverture, Flamengo s'est largement imposé 3:0 devant Vitoria. Auteure d'une frappe victorieuse en seconde période, la milieu de terrain Diany restera comme la première buteuse de ce championnat new-look