Le rêve va prendre forme au plus haut niveau mondial dans un avenir proche. Les Émirats Arabes Unis attendent avec impatience leur première participation aux qualifications pour la Coupe d'Asie Féminine, Jordanie 2018, durant laquelle cinq sésames pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ seront distribués.

  • Les Émirats Arabes Unis vont participer pour la première fois aux qualifications pour la Coupe d'Asie Féminine
  • Ils ont déjà remporté à deux reprises le championnat d'Asie Occidentale 
  • Le club sportif d'Abou Dabi est le premier à avoir encouragé le football féminin, en 2004, avant de créer son équipe en 2009

Réaliser ses objectifs
Il y a plusieurs années, de jeunes Émiraties se sont prises de passion pour le football. Noura Al-Mazrouei était à l'origine du mouvement. L'un de ses professeurs à l'université d'Abou Dabi a découvert qu'elle adorait le football et lui a donc proposé de rejoindre la nouvelle équipe d'Abou Dabi. Son parcours a débuté en attaque mais le hasard a finalement fait d'elle une gardienne de but. Elle est désormais la capitaine de la sélection nationale grâce à ses talents sur le terrain et sa capacité à motiver ses troupes.

Ses débuts n'ont pas été faciles mais elle s'est battue avec la force de ses convictions pour le sport de sa vie. "Je me rappelle que nous étions un petit groupe de jeunes filles rêvant de jouer au football. Nous avons travaillé et appris beaucoup. Face à des sélections plus anciennes, nous nous sommes imposées et nous avons remporté deux championnats d'Asie Occidentale d'affilée", souligne le fer de lance du football féminin aux Emirats Arabes Unis. "Aujourd'hui, nous sommes devant un nouveau rêve avec les qualifications pour la Coupe d'Asie. Nous allons nous déplacer au Tadjikistan pour obtenir notre sésame. Nous savons que ça ne sera pas facile, mais nous sommes déterminées. Nous avons un groupe de joueuses exceptionnel. Durant ces dernières années, nous avons franchi les étapes grâce à l'attention des responsables."

La sélection émiratie est composée de joueuses expérimentées, comme Al-Mazrouei, et de jeunes comme Nouf Al-Adwan. La joueuse de 20 ans a évolué dans les sélections de jeunes et dans certains clubs d'Abou Dabi. Elle porte désormais le numéro 10 et s'est fait une place dans le milieu de terrain de la sélection émiratie : "Participer aux qualifications asiatiques marquera un tournant dans la carrière de toutes les joueuses. Nous voulons montrer de quoi nous sommes capables et prouver que le football a progressé ici. Personnellement, je veux être au top pour aider l'équipe de mon pays à se qualifier. C'est notre rêve à toutes".

Le saviez-vous ?

  • En 2012, le premier championnat féminin a démarré avec 16 équipes U-13 et U-15
  • Le projet "Jeunes pousses fémininesa été lancé à Abou Dabi avant de s'étendre à tous les autres émirats. Il a attiré 2 000 jeunes filles, qui pratiquent désormais le football
  • Des équipes nationales U-14 et U-16 ont été créées, ainsi que 22 centres d'entraînement supervisés par le Conseil sportif d'Abou Dabi

Une ambition illimitée
Si la sélection émiratie va faire sa première apparition au niveau asiatique, les responsables du football féminin ont une ambition sans limites.  "Nous avons commencé de zéro. Grâce à l'intérêt et au soutien du Cheikh Hazza Bin Zayed Al Nahyan, Vice-président du Conseil exécutif d'Abou Dabi et Président d'honneur de la Fédération de football, nous avons fondé le club sportif d'Abou Dabi en 2004 afin de donner aux jeunes filles l'occasion de pratiquer tous les sports, dont le football, dans le respect des us et coutumes du pays", souligne Amal Abu Shallakh, membre du Conseil d'administration de la Fédération nationale et membre de la Commission du football féminin à la Fédération asiatique.

"Nous avons franchi la première étape et la Fédération émiratie a homologué cette discipline. La Commission féminine a été fondée en 2009 et nous avons créé une sélection féminine sur des bases saines. Nous avons accueilli le championnat d'Asie Occidentale à deux reprises et nous avons triomphé malgré la présence d'équipes comme la Jordanie et l'Iran", relate-t-il. "Maintenant, nous espérons que la sélection se qualifiera pour la Coupe d'Asie Féminine 2018, ce qui nous donnera beaucoup de confiance pour continuer notre développement."

Les Émiraties vont rencontrer dans le Groupe A la Jordanie -qui est déjà qualifiée en tant que pays hôte-, les Philippines, Bahreïn, l'Irak et le Tadjikistan et tenter de décrocher un billet pour la Coupe d'Asie 2018.