• Minttu Korsberg fait vivre l'héritage du FLDP
  • Du 17 au 18 juin, un stage original se déroulera en Finlande
  • Le but : permettre aux femmes de gagner en confiance et d'être plus présentes aux postes de direction

Pour l'heure, deux promotions ont suivi avec succès le Programme pour le développement du leadership féminin de la FIFA (FLDP). Parmi ces premières participantes, Minttu Korsberg travaille au sein de la Fédération finlandaise de football (SPL) en tant que chef de projet pour le développement des clubs.

"Le programme de formation des cadres féminins de la FIFA a véritablement changé ma vie. J'aimerais beaucoup partager cette expérience avec d'autres femmes. Aujourd'hui, j'ai le sentiment de mieux comprendre le fonctionnement des postes de direction et j'ai toutes les cartes en main pour progresser", explique la Finlandaise au micro de FIFA.com. "La Finlande a déjà organisé deux séminaires pour les femmes dans le football. Nous proposons actuellement une troisième édition, dont j'ai personnellement modifié le contenu. J'essaye d'établir un lien avec les différents éléments détaillés dans le FLDP."

En compagnie de représentantes d'autres associations nationales, Korsberg a suivi pendant neuf mois les enseignements du FLDP, une initiative qui vise à permettre aux femmes de mieux réussir dans le football. Désormais à la tête de sa propre formation, elle contribue activement au développement du football féminin en Finlande et prolonge ainsi l'héritage du FLDP.

"Je souhaitais faire passer un message, à savoir que nous avions besoin de personnes différentes pour faire progresser le football. Il nous faut des acteurs venus d'horizons très divers. Pour un dirigeant, il est sans doute plus utile de connaître les rouages de la gestion stratégique et de savoir animer une équipe que de pouvoir mettre un coup franc en pleine lucarne. Ce que je veux dire par là, c'est qu'il est tout à fait possible d'occuper des fonctions importantes dans le football, sans avoir été joueuse. L'important, c'est la passion et la détermination de chaque individu."

Entre de bonnes mains
Ayant compris qu'elle ne serait jamais joueuse de haut niveau, Korsberg a reporté ses ambitions sur le domaine administratif. Par la suite, elle n'a pas ménagé ses efforts pour faire carrière dans ce secteur. Elle a commencé par étudier le management sportif à l'université de Jyväskylä, en Finlande, et à l'université de Northumbria, en Angleterre. Après avoir passé la certification UEFA dans le domaine du management sportif, elle a franchi une étape supplémentaire en participant au Programme pour le développement du leadership féminin de la FIFA.

"J'ai appris qu'il n'était pas nécessaire d'entreprendre des changements radicaux pour devenir une bonne dirigeante. Il faut apprendre à se connaître et rester fidèle à ses valeurs. Toutefois, s'il n'est pas utile de devenir quelqu'un d'autre pour avancer, il est toujours possible de perfectionner ses propres méthodes de travail, afin de mieux communiquer avec les autres. Pour ça, il faut être prête à se remettre en question et à entendre des opinions franches. C'est indispensable pour savoir quel regard les autres portent sur vous et comment ils envisagent une collaboration", explique Korsberg au moment d'évoquer les principaux aspects du programme.

Ces connaissances, la dirigeante finlandaise aimerait maintenant les transmettre à la prochaine génération de cadres féminins. Comprendre l'organisation et la gestion du football finlandais constitue l'un des premiers modules du stage qu'elle propose à partir du 17 juin et auquel 20 femmes sont inscrites. Un autre s'intitule : Développer ses talents de dirigeante. Korsberg souhaite "donner confiance aux femmes et les amener à investir davantage de postes de direction. "Quelques-unes de nos participantes occupent déjà des fonctions importantes, que ce soit au sein des comités de direction des clubs ou même en tant que présidentes. Les autres ont un bel avenir devant elles." Ces dirigeantes d'aujourd'hui ou de demain ont toutes un point commun : avec Korsberg, elles sont entre les meilleures mains.