• Anja Mittag vient d'annoncer la fin de sa carrière internationale
  • Elle a porté le maillot national à 158 reprises et remporté la Coupe du Monde 2007
  • "Merci pour ces moments incroyables et les titres que nous avons fêtés ensemble"

Toutes les bonnes choses ont une fin. Anja Mittag a tourné la plus grande page de sa vie ce mardi 23 août à l'âge de 32 ans. Après avoir tout connu et presque tout gagné avec l'Allemagne, l'attaquante a senti qu'il était temps de dire au revoir. Sa première apparition remonte à mars 2004, et sa dernière au quart de finale perdu 1:2 face au Danemark lors de l'UEFA EURO Féminin 2017.

Les supporters allemands ont eu le plaisir de la voir porter le maillot national à 158 reprises avec une collection de buts et de titres à la clé. Titres nationaux, Ligue des champions, Coupe du Monde, UEFA EUROS, médaille d'or au Tournoi Olympique de Football Féminin Rio 2016 : l'ancienne joueuse du Paris Saint-Germain n'avait pas l'habitude de jouer pour faire de la figuration.

Mittag laissera une trace indélébile sur la Nationalmannschaft. Seules trois joueuses ont fait encore plus fort en termes de sélections que l'attaquante du FC Rosengard : Birgit Prinz (214), Kerstin Stegemann (191) et Ariane Hingst (174). 

"J'ai eu l'honneur de porter le maillot de l'équipe nationale pendant 12 ans. Il est maintenant temps de faire mes adieux ", a confié Mittag sur les réseaux sociaux. "Merci du fond du cœur pour ces moments incroyables et les titres que nous avons fêtés ensemble", a ajouté la championne du monde à RP Chine 2007, et triple championne d'Europe, à ses anciennes coéquipières.

Les hommages ont vite accompagné la nouvelle. "Elle était un modèle sur et en dehors du terrain. Elle avait également une personnalité à part, toujours au service de l'équipe, et tout en modestie. Elle va nous manquer", a notamment souligné Steffi Jones, la sélectionneuse de l'Allemagne.