Alors que le monde du football attend la révélation de l'emblème et du slogan officiel de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 (le 19 septembre à Paris) nous revenons sur 10 moments marquants de l'histoire du tournoi.

Le contexte...
Doubles champions du monde (1991 et 1999), les États-Unis espéraient mettre fin à 16 années consécutives sans titre mondial. Après leur frustrante défaite aux tirs au but en finale d'Allemagne 2011, les Américaines avaient de nouveau rendez-vous avec le Japon en finale quatre ans plus tard, au Canada. Cette fois, le dénouement fut différent… À 15 minutes du coup de sifflet final, les États-Unis menaient 3:0, grâce à un but de Lauren Holiday et un doublé de Carli Lloyd.

Spécial parce que...
Devant des Nadeshiko déconcertées, les Américaines ne lèvent pas le pied malgré leur avance de trois buts. Lloyd intercepte une passe au milieu du terrain, pivote, élimine Rumi Utsugi et lève la tête, avant de frapper. Son tir du droit déclenché de la ligne médiane propulse le ballon très haut, plus haut que la gardienne Ayumi Kaihori qui, surprise, perd l'équilibre en reculant pour tenter de s'interposer. Lloyd devient du même coup la première joueuse à inscrire un triplé dans une finale de Coupe du Monde.

Paroles...
"Tout s'est fait en une fraction de seconde, instinctivement. À chaque match que je joue, je regarde souvent où se trouve la gardienne adverse. Sur ce coup-là, elle était très avancée. Quand le ballon est parti, je savais que je n'aurais pas pu mieux le frapper. C'est un peu comme si j'étais en train de jouer un match avec des amis dans un parc et que le truc fou que j'avais entrepris avait marché." - Carli Lloyd

Revivez ce grand moment en vidéo et cliquez ici si vous voulez en savoir davantage