Les demi-finales du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016 ont un petit air de déjà-vu. Les deux matches au programme sont effectivement des remakes de rencontres disputées lors de la phase de groupes : Brésil - Suède et Canada - Allemagne. Si la Seleçao et les Canucks l’ont emporté il y a quelques jours, leurs adversaires auront la rancœur tenace à l’approche de la dernière ligne droite du tournoi. FIFA.com vous propose un tour d'horizon de ce qui nous attend.

Les matches du jour
. Brésil - Suède, 13h00, Estádio do Maracanã de Rio Janeiro
Victorieux 5:1 lors de la deuxième journée de la phase de groupe de Rio 2016, le Brésil de Marta retrouve une Suède que l'attaquante connaît par cœur pour y évoluer depuis quatre ans, y avoir déjà séjourné entre 2004 et 2009… et avoir inscrit un doublé face à elle, il y a dix jours. Ce succès a clairement été le match-référence de la Seleçao qui avait brillé de mille feux ce soir-là, au Stade Olympique. Depuis, elle s’est un peu éteinte, enchaînant deux 0:0 qui ne l’ont toutefois pas empêchée d’atteindre le dernier carré de "son" tournoi. Rio lui a porté chance une fois, pourquoi pas deux ?

Les hôtes devront toutefois se méfier de la Suède qui est sur une dynamique inverse. Les Blagult ont certes débuté doucement leur tournoi (une victoire, une défaite, un nul), mais elles sortent d’une rencontre épique face aux États-Unis (victoire 1:1, 4 t.a.b. 3) qui devrait leur apporter la confiance nécessaire avant ce grand rendez-vous. Et puis elles ont en Pia Sundhage une sélectionneuse qui a l’expérience de ce genre de choc olympique. Rappelons que la technicienne suédoise reste sur deux médailles d’Or décrochées avec les USA.

. Canada - Allemagne, 16h00, Estádio Mineirão de Belo Horizonte
Le Canada impressionne depuis le début du tournoi. D’abord vainqueur de l’Australie 2:0 après avoir évolué à dix pendant la majeure partie du temps, puis victorieux du Zimbabwe 3:1, le Canada a ensuite frappé un grand coup en battant une Allemagne qu’il n’avait plus battue depuis 12 matches (2:1) !  En quart de finale, elle a confirmé en venant à bout d’une France pourtant solide sur le papier. C’est sûres de leur force que les Canucks retrouveront donc les Allemandes à Belo Horizonte, d’autant que leurs stars Kadeisha Buchanan, Christine Sinclair ou encore Janine Beckie, au repos lors du précédent match face à elles, devraient cette fois être présentes dans le onze de départ.

Tout cela ne devrait toutefois pas inquiéter l’Allemagne outre-mesure. Habituée des grands rendez-vous, surtout quand il s’agit d’une demi-finale à lEstádio Mineirão de Belo Horizonte (l’Allemagne y a battu le Brésil 7:1 en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014), la sélection allemande monte en régime.  Elle n’a pas fait forte impression en phase de groupes (une victoire, un nul, une défaite), mais son quart de finale face à la RP Chine a tellement été maîtrisé que les Nord-Américaines auraient raison de se méfier. De surcroît, les joueuses de Silvia Neid possèdent en Melanie Behringer une arme fatale : la joueuse du Bayern Munich est actuellement la meilleure buteuse du tournoi avec 4 buts.

La joueuse à suivre
Kadeisha Buchanan (Canada)
Un an après avoir été élue meilleure jeune joueuse de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, Canada 2015, la défenseuse de 20 ans aux désormais célèbres tresses noires et rouges illumine de son talent le Tournoi Olympique de Football Féminin 2016 par sa solidité dans les duels et sa précision dans les relances. Ce 16 août, elle sera encore bien utile aux Canucks pour contenir les assauts de la meilleure attaque du tournoi (10 buts inscrits).

La stat
3 - 
La Suède n’a inscrit que trois buts depuis le début du tournoi par Nilla Fischer, Lotta Schelin et Stina Blackstenius. Dans l’histoire du Tournoi Olympique de Football Féminin, jamais une équipe n’avait atteint les demi-finales avec aussi peu de buts à son compteur.  

Entendu…
"Quand le calendrier du tournoi a été dévoilé, j’avais dit que parmi les 12 équipes, il y en avait environ huit capables de remporter l’or. Toutes les équipes du dernier carré ont des bonnes chances d’être titrées. De notre côté, notre préparation a été très bonne, psychologiquement on est prêt. Ce n’est pas un match comme celui-là qui va nous apprendre quoi que ce soit. La leçon, on l’a déjà retenue. Elle date de la Coupe du Monde Féminine de l’année dernière" - Oswaldo Alvarez, sélectionneur du Brésil

Le programme

Demi-finales
Brésil - Suède, 13h00, Estádio do Maracanã de Rio Janeiro
Canada - Allemagne, 16h00, Estádio Mineirão de Belo Horizonte

(horaires en heure locale)