L'enjeu a pris le pas sur le jeu entre la Suède et la RP Chine ce mardi 9 août dans le cadre de la dernière journée du Groupe E dans le Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016. Les Asiatiques et les Européennes avaient visiblement sorti leur calculette : un match nul les qualifierait. Les deux équipes avaient ainsi clairement décidé de ne pas se livrer dans les premiers instants, et cela s'est prolongé jusqu'au bout.

Les attaquantes semblaient trop déconnectées de leurs servantes. On assiste çà et là à quelques mouvements intéressants pour maintenir en éveil les spectateurs et les gardiennes, mais les 22 actrices ont préféré se regarder de loin. Le ballon n'a d'ailleurs pas souvent visité les extrémités du terrain, et encore moins les gants de Zhao Lina et Hedvig Lindahl, au chômage technique en première mi-temps.

Pas grand-chose de plus dans le second acte, si ce n'est deux tentatives maladroites de Shuanq Wang ainsi qu'une frappe un peu plus inspirée de Zhang Rui pour les Chinoises, et un bel enchaînement de Fridolina Rolfo pour les Suédoises.

La Chine et la Suède ont obtenu ce qu'elles voulaient : un précieux sésame pour les quarts de finale. Les Blagult iront défier à Brasília les Etats-Unis vendredi 12 août. De leur côté, les Roses d'Acier se frotteront à l'Allemagne à Salvador dans la foulée.