Rio de Janeiro accueillait ce 16 août la première demi-finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016. C'est dans un Maracanã intégralement customisé en jaune et vert, grâce aux milliers de supporteurs présents, que s’y affrontaient la Suède et le Brésil. Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées lors de la phase de groupes, les hôtes l’ayant remporté 5:1. Il y a eu cette fois moins de buts… et pas le même vainqueur (0:0, 3 tab 4).  

La Seleçao entamait la partie pied au plancher tandis que les Blagult se montraient attentistes. Mais ce sont ces dernières qui se procuraient la première occasion, Nilla Fischer envoyant un long ballon dans la course de Lotta Schelin qui ne parvenait cadrait (8’). Malgré leur domination territoriale, les Brésiliennes ne rétorquaient qu’au quart d’heure de jeu par Thaisa puis de Debinha, au rebond de la frappe repoussée par Hedvig Lindahl (16’). La gardienne scandinave était encore vigilante sur une tête de Debinha (22’), tout comme sur celle de Beatriz juste avant la mi-temps (42’). Bref, le Brésil dominait mais était trop maladroit en attaque. Repliée en défense, la Suède attendait juste le moment parfait pour tenter une contre-attaque.

La pause ne changeait rien. Les joueuses auriverdes prenaient les initiatives, mais la défense européenne se montrait solide. Et quand ce n’était pas l’arrière-garde suédoise qui contrait les attaquantes sud-américaines, les hôtes apparaissaient maladroites dans le dernier geste, à l’image du tir au-dessus de Beatriz (51’). Les minutes défilant, la Suède gagnait en confiance et s’aventurait davantage dans le camp brésilien. La gardienne Bárbara était même proche de l’aider à ouvrir la marque suite à une erreur de relance, mais elle se rattrapait illico grâce à un bel arrêt (60’).

La chaleur, l’enjeu, deux solides défenses, et un manque d’inspiration des attaquantes emmenaient Brésil et Suède en prolongation. Chaque camp y avait des opportunités mais ni Schelin (98’, 119’), ni Andressa Alves (107’), ni même Marta (117’) ne parvenaient à faire la différence. Cette demi-finale se jouait donc aux penalties, comme lors de leur quart de finale respectif. Cela souriait aux Scandinaves, suite aux échecs de Cristiane et Andressa à 11 mètres. La Suède disputera donc la finale face au vainqueur du match Allemagne-Canada, ce 19 août. Le même jour, le Brésil tentera de se consoler avec le bronze face à l'autre malheureux du dernier carré.