Il y avait de la revanche dans l’air à Sao Paulo, ce 12 août. La France retrouvait le Canada en quart de finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016, quatre ans après s’être fait battre dans le match pour la médaille de bronze. A Londres 2012, il avait a fallu attendre le temps additionnel pour voir la Nord-Américaine Diana Matheson faire la différence. Cette fois, Sophie Schmidt a fait le boulot un peu plus tôt… (1:0)

Les deux équipes se montraient très prudentes dans les premières minutes. Hormis une première incursion dans le camp français suivi d’un tir de Christine Sinclair à côté (4’), la lutte pour le ballon se localisait essentiellement aux abords du rond central. Les Bleues tentaient bien de trouver Eugénie Le Sommer dans les espaces, mais l’attaquante était reprise par la patrouille à chaque coup. La bataille était tactique, les Tricolores s’en remettaient aux coups de pied arrêtés pour tenter de la remporter, mais ça ne marchait guère mieux, à l’image de cette tête au ras du poteau de Wendie Renard, juste avant la mi-temps, sur coup franc (44’).

La France essayait d’emballer le match au retour des vestiaires mais alors qu’elle prenait doucement le dessus, les Canucks calmaient leurs ardeurs en ouvrant le score. Janine Beckie lobait astucieusement Sakina Karchaoui sur le côté droit de la surface française et enchaînait sur une magnifique passe à destination de Sophie Schmidt, complètement oubliée au deuxième poteau. La numéro 13 ouvrait son pied droit et la marque (56’).

Sonnées mais pas abattues, les Bleues se ruaient dès lors sur le but de Stephanie Labbe. Elles trouvaient d’abord la transversale de la gardienne canadienne sur une tête d’une Sinclair pour une fois maladroite (57’). Puis Camille Abily et Louisa Cadamuro s’essayaient à 18 mètres. A côté (71’ et 75’).  Les Canadiennes tenaient bon jusqu’au bout. Quatre ans après, elles disputeront à nouveau la demi-finale d’un Tournoi Olympique. Au contraire de la France, éliminée