Après l’Allemagne et une défaite 6:1, un autre gros morceau attendait le Zimbabwe, ce 6 août, à São Paulo, dans une rencontre comptant pour le Groupe F du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016. Victorieux de l’Australie dans son match inaugural, le Canada se dressait sur la route des Africaines, privées de Lynett Mutokuto, suspendue. La défenseuse s’était rendue coupable d’une faute considérée comme sérieuse, qui avait échappé au corps arbitral, l’incident ayant été soumis après coup au Comité de discipline de la FIFA pour examen. Sans surprise, les Canucks se sont imposées 3:1.

Si Janine Beckie n’avait mis que 19 secondes pour marquer un but face aux Matildas, la Canadienne mettait cette fois sept minutes pour trouver l’ouverture, en s’y prenant à deux fois (7’, 1:0). Diana Matheson frappait le poteau quelques instants plus tard (13’), avant d’être déséquilibrée dans la surface de réparation et obtenir un penalty transformé par Christine Sinclair (19’, 2:0).  Bien que poussées par un public tout acquis à leur cause, les Zimbabwéennes étaient complètement débordées par des Nord-Américaines très appliquées. Ces dernières aggravaient la marque via Beckie sur un service magnifique de Josée Belanger (35', 3:0).

En deuxième mi-temps, les joueuses de John Herdman s’offraient le luxe de reculer et d’abandonner le cuir au Zimbabwe. Il restait longtemps inoffensif - à l’image de ce coup franc des 35 mètres frappé largement au-dessus de la barre transversale de Sabrina D’Angelo (55') - jusqu’à la 86ème minute. Moment choisi par Mavis Chirandu pour réveiller le public de l’Arena Corinthians et sauver l’honneur après un beau travail de Marjory Nyaumwe (86, 3:1).

Le Canada jouera son dernier match de poule face à l’Allemagne. De son côté, le Zimbabwe devra faire encore plus, face à l’Australie, ce 9 août ; pour décrocher un éventuel sésame pour le second tour.