La dernière journée de la phase de groupes du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016, proposait un choc dans la poule F, puisque le Canada affrontait l’Allemagne, à Brasilia, ce 9 août. Si les Canucks étaient déjà qualifiées avant le coup d’envoi, les Européennes n’étaient, elles, pas assurée de les rejoindre au second tour. Leur défaite 1:2 ne leur a toutefois pas barré la route des quarts, le résultat de l’autre match du groupe leur ayant été favorable.

Dans l’obligation de prendre des points pour garder son destin entre ses mains, l’Allemagne prenait le jeu à son compte. Même si le premier tir était canadien - et directement ans les bras d’Almuth Schult - ce sont les Européennes qui ouvraient le score sur un penalty de Melanie Behringer, après une faute dans la surface sur Mandy Islacker (13’, 1:0).

Bien que méritée au vu de ce début de match, cette ouverture du score ne désarmait guère les Canadiennes qui montaient doucement en régime. L’Allemande Babett Peter était tout proche de tromper sa gardienne (17’), mais Melissa Tancredi s’en chargeait dix minute plus tard au prix d’un superbe numéro individuel (26', 1:1). Le match s’équilibrait ensuite, les deux équipes ayant la possibilité de virer en tête à la pause.

De retour des vestiaires, les joueuses de Silvia Neid intensifiaient leur pressing, mais les Nord-Américaines se montraient à la fois solides… et réalistes. Elles doublaient la mise grâce à Tancredi, capitaine d’un jour, d’une jolie tête (60’, 1:2). Vexée, l’Allemagne repartait de plus belle à l’assaut du but de Stéphanie Labbe, mais la gardienne faisait le travail pour assurer la première place du Groupe F au Canada.

Les Canucks affronteront donc au prochain tour le deuxième du Groupe G, à Sao Paulo. De leur côté, les Allemandes iront défier le deuxième du Groupe E, à Salvador, pour une place en demi-finales.