LE FILM DE LA JOURNÉE - Remakes de matches du premier groupe, les demi-finales du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016 ont pris des allures de revanche pour la Suède et l'Allemagne, toutes deux qualifiées pour la finale.

Les Suédoises ont livré une réédition de leur quart de finale face aux États-Unis, en s'imposant sur le Brésil aux tirs au but à l'issue d'un nul vierge. Leur prestation défensive a fait oublier la correction 1:5 subie face à la Seleçao dans le Groupe E dix jours plus tôt. L'épreuve des tirs au but a eu, elle aussi, des airs de déjà vu, avec une parade de Barbara après le raté de Cristiane à l'image de celui de Marta en quart. Cette fois, cependant, la Suède l'a emporté, grâce à Lisa Dahlkvist qui a converti le penalty gagnant.

Melanie Behringer s'est probablement souvenue de son coup franc contre le Canada en phase de groupes lorsque Kadeisha Buchanan a cisaillé Alexandra Popp dans la surface canuck. La milieu a, cette fois encore trompé, Stephanie Labbé pour ouvrir le score, tout comme lors du match qui a opposé les mêmes protagonistes il y a exactement une semaine. Mais ce 16 août, l'Allemagne a eu le dessus. Sara Däbritz a signé le but du 2:0 en deuxième période et envoyé les siennes en finale.

Les résultats
Demi-finales
Brésil 0:0 Suède (3:4 t.a.b.)
Canada 0:2 Allemagne

Le but
Canada 0:2 Allemagne, Sara Däbritz (59’)
Anja Mittag reçoit le ballon dos au but et se tourne pour trouver sa coéquipière, qui se précipite pour se joindre à l'attaque. Däbritz pivote sur son pied droit, feinte et, face à Buchanan, place une frappe imparable au grand désespoir de Labbé.

Les moments-clefs
Une médaille d'or au Maracanã : Une championne olympique s'est jointe au public brésilien venu assister à la demi-finale qui opposait les Canarinhas à la Suède. La foule a reconnu Rafaela Silva, médaille d'or de judo, juste avant l'épreuve des tirs au but, et a entonné É campeão ! ("c'est la championne"). Elle portait sa médaille d'or, la première remportée par son pays à Rio 2016, qui n'a malheureusement pas porté bonheur à l'équipe hôte.

Dahlkvist remet ça : Lisa Dahlkvist est de ces joueuses capables de faire basculer un match dans les moments décisifs. Lors de la séance des tirs au but en quart de finale, elle a fait mouche face à une Hope Solo forte de 100 matches internationaux sans encaisser de buts. Aussi Pia Sundhage n'a-t-elle pas hésité pour désigner la cinquième tireuse de penalty. La Suédoise s'est vu investie de la même mission : porter le score à 4:3 et gagner l'épreuve. Elle n'a pas tremblé pour propulser les siennes en finale et assurer une médaille à son pays.

Däbritz intronisée à Rio : Joueuse phare des différentes équipes espoirs allemandes, Sara Däbritz a désormais gagné sa place en sélection senior. Elle a fêté son baptême du feu sur la scène mondiale en 2012, en signant trois buts dans l'épreuve mondiale U-17 dont l'Allemagne est sortie quatrième, avant de contribuer au sacre de son pays en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA en 2014. Elle a ajouté deux réalisations à son compteur lors de ses débuts dans le tournoi senior en 2015 au Canada, où la Nationalmannschaft s'est encore classée quatrième. Dans la demi-finale face au Canada, la milieu de 21 ans a confirmé son statut de valeur sûre en assénant le but de la victoire. Cette fois, il n'y aura pas de quatrième place, mais une deuxième au minimum...

Entendu…

"Félicitations à Pia et à l'équipe suédoise pour leur accession en finale. Qu'importe le comment, du moment qu'on y arrive. #respect"
Abby Wambach, ancienne internationale américaine et médaille d'or en 2004 en 2012.

Le programme

Vendredi 19 août
Match pour la médaille de bronze

Brésil - Canada, São Paulo, Arena Corinthians, 13h00

Match pour la médaille d'or
Suède - Allemagne, Rio de Janeiro, Maracana, 17h30

(horaires en heure locale)