Si, dans l'ensemble, les pays africains ont adopté tardivement le football féminin, le Nigeria fait partie des pionniers du continent. L'une des figures de proue de l'essor du football féminin nigérian est Mercy Akide. L'attaquante aussi puissante que spectaculaire a su convaincre les plus sceptiques de ses compatriotes qu'au niveau de la qualité de jeu, les femmes n'avaient rien à envier aux hommes. Choisie pour figurer au sein de la première équipe-type féminine de l'année élue par la CAF en 2002, Akide n'a pas tardé à faire ses preuves à la pointe de l'attaque des Super Falcons. Cette sélection résolument tournée vers l'offensive s'est imposée comme une valeur sûre en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ au fil des années 90.

Au total, Akide a participé à trois éditions de l'épreuve mondiale. Elle a disputé huit matches et inscrit deux buts dans cette compétition. Son unique apparition en Suède en 1995 a été suivie par une remarquable montée en puissance, quatre ans plus tard aux États-Unis. Elle a ainsi ouvert le score à l'occasion des deux premiers succès nigérians dans la compétition. Elle a également joué un rôle prépondérant dans l'un des plus grands matches de l'histoire de la Coupe du Monde Féminine, une défaite 4:3 face au Brésil en quart de finale. Un temps menées 3:0, les Africaines avaient réussi à revenir à hauteur de leurs adversaires, avant de céder en prolongation en infériorité numérique. La participation du Nigeria à l'édition 2003 ne restera pas dans les annales, ce qui n'a pas empêché Akide de briller dans le Tournoi Olympique de Football Féminin. En 2000 et 2004, l'attaquante nigériane a signé six réalisations pour son équipe. Elle compte également trois Championnats d'Afrique féminins à son palmarès.  

Ses performances inspirées sur le terrain lui ont valu de disputer la saison inaugurale de la WUSA, l'ancien championnat professionnel américain. Par la suite, Akide est restée aux États-Unis pour devenir entraîneur. En 2005, elle a été choisie par la FIFA pour tenir le rôle d'Ambassadrice du Football Féminin. Akide, qui aime transmettre ses connaissances et lancer les jeunes sur la voie du succès, reste une source d'inspiration pour de nombreuses footballeuses, dans son pays d'origine comme dans sa patrie d'adoption.