Pendant une carrière qui a duré 17 ans, Mariel Margaret "Mia" Hamm a aidé le football féminin à atteindre de nouveaux sommets. C'est la joueuse la plus connue de l'équipe des États-Unis qui a dominé la scène footballistique mondiale dans les années 1990. Ses 275 sélections témoignent de sa constance, de ses compétences et de son endurance. Née dans l'Alabama, elle fait ses débuts internationaux à l'âge de 15 ans. Elle marquera au total 158 buts pour les États-Unis.
 
Championne olympique à Atlanta en 1996, Hamm décroche l'argent en 2000 à Sydney, puis de nouveau l'or à Athènes en 2004. En 1991, elle fait partie de l'équipe des États-Unis vainqueur de la première Coupe du Monde Féminine de la FIFA, en RP Chine. En 1999, elle est de nouveau championne du monde. Cette fois, l'épreuve reine du football féminin mondial se déroule aux États-Unis, devant des foules record. Elle participe également à l'édition suédoise du tournoi en 1995, où elle aide les États-Unis à décrocher la médaille de bronze, tout comme en 2003 à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, qui se déroule à nouveau aux États-Unis.

Outre son talent balle au pied, Hamm a été durant des années un véritable modèle pour toutes les jeunes footballeuses aux États-Unis. Les sponsors n'ont pas été les derniers à exploiter cette popularité. Pourtant, Hamm est avant tout une personne timide et modeste, sur le terrain comme en dehors. "Je suis une footballeuse, rien de plus. Je n'ai pas mis fin à l'esclavage ni changé quoi que ce soit sur la planète. Je suis simplement une bonne joueuse de football qui prend du plaisir à ce qu'elle fait", explique l'intéressée.

Hamm aura au moins contribué à changer la perception du football féminin aux quatre coins du monde. C'est en tout cas l'avis de Pelé. Chargé de composer le FIFA 100 en indiquant les 100 footballeurs et footballeuses vivants les plus influents, O Rei a inclus deux femmes dans sa liste : Hamm et sa coéquipière Michelle Akers. "Quand Mia avait le ballon, vous sentiez que quelque chose de formidable allait se produire." Le compliment vient de July Foudy, coéquipière de Mia Hamm et plutôt habile lorsqu'il s'agit de décrire une grande personnalité de façon à la fois précise et concise.