Histoire
La ville de Moncton est située dans le centre géographique des provinces Maritimes, près de la rivière Petitcodiac, qui signifie "la rivière courbe comme un arc" en Mi'Kmaq. À l'origine, l'endroit était habité par les Mi'Kmaq, peuple nomade qui se déplaçait le long de la rivière et qui n'avait pas de lieu d'habitation fixe. Les Acadiens, lorsqu'ils s'établissent à Moncton en 1733, nomment leur colonie Le Coude.

En 1755, Fort Beauséjour est capturé par les forces anglaises sous le commandement du lieutenant-colonel Robert Monckton. La région passe sous domination anglaise. La même année, le gouverneur Charles Lawrence fait passer un décret qui ordonne l'expulsion des Acadiens des provinces Maritimes. En 1766, des colons néerlandais arrivent et veulent établir une communauté agricole au Coude. Ces colons sont répartis en huit familles, celles de Heinrick Stief (Steeves), Jacob Treitz (Trites), Matthias Sommer (Somers), Jacob Reicker (Ricker), Charles Jones, George Wortmann (Wortman), Michael Lutz (Lutes) et George Koppel (Copple). Il existe une plaque commémorative en leur honneur à l'embouchure de Hall's Creek. Ils renomment l'endroit The Bend.

Au XIXème siècle, une industrie de construction navale prend son essor, ce qui permet à la ville de devenir officiellement une municipalité en 1855. Mais elle perd son statut en 1862 en raison du déclin de l'activité de construction navale, avant de le regagner en 1875 grâce à la reprise économique basée avant tout sur l'essor du trafic ferroviaire. En 1871, l'Intercolonial Railway of Canada établit son siège à Moncton. Pendant plus d'un siècle, Moncton restera une ville ferroviaire, jusqu'à la fermeture des ateliers pour locomotive de la Canadian National Railway (CNR) à la fin des années 1980.

Malgré les deux grands chocs économiques liés à la fin des chantiers navals dans les années 1860 et à la fermeture des ateliers d'entretien des locomotives CNR dans les années 1980, la ville a toujours été capable de rebondir. D'où le slogan Resurgo ("redémarrer", en latin) adopté par Moncton à la sortie de sa première grande crise économique. Aujourd'hui, l'économie de la ville est stable et diversifiée. Elle est avant tout basée sur le transport traditionnel, la distribution, la vente de détail et le commerce, à quoi viennent s'ajouter des atouts certains dans les domaines de l'enseignement, de la santé, de la finance, des technologies de l'information et de l'assurance. La force de l'économie locale est reconnue à l'échelle nationale et le taux de chômage de la ville et de ses environs est toujours inférieur à la moyenne canadienne.

Portrait
Moncton, dans la province du Nouveau-Brunswick, est l'une des villes où il fait bon vivre au Canada. C'est le centre urbain qui connaît la plus forte croissance dans les provinces Maritimes et à l'est de Saskatchewan. Sa population urbaine est de 138 000 habitants, mais c'est près d'un million et demi de personnes qui vivent à moins de deux heures de voiture du centre-ville. Moncton a une rare capacité à attirer beaucoup de monde pour des événements régionaux, nationaux et même internationaux. De nombreux groupes de rock se sont déjà produits au fameux Magnetic Hill Concert Site, comme les Rolling Stones, les Eagles, AC/DC ou encore U2. Au niveau sportif, Moncton accueille chaque année deux matches de Canadian Football League ainsi que les Championnats du monde d'athlétisme juniors de l'IAAF.

Moncton a été la première ville canadienne officiellement bilingue. Sa localisation au centre géographique des provinces de l'Atlantique lui valent son surnom : la "plaque tournante". Elle est située entre deux côtes très différentes : Fundy, avec son littoral déchiqueté et des marées qui comptent parmi les plus hautes du monde, et la pittoresque côte acadienne, avec des plages d'eau salée parmi les plus chaudes au nord de la Virginie.

Moncton est la capitale du Nouveau-Brunswick pour ce qui est des sorties. Ainsi, The Windjammer est l'un des 10 meilleurs hôtels-restaurants du Canada (Hotelier Magazine). La vie nocturne et la diversité culturelle sont en ébullition lors des nombreux festivals accueillis par la ville. Moncton est un endroit sûr, accueillant, convivial et a reçu la palme de la ville la plus polie et la plus honnête d'Amérique du Nord par le Reader's Digest. Moncton est également en train d'acquérir une réputation croissante de qualité environnementale. En d'autres termes, chacun peut trouver son bonheur à Moncton.

À voir
- Le Mascaret de la Petitcodiac
- La Côte Magnétique
- La plage Parlee
- Resurgo
- Le parc du Centenaire
- Le parc aquatique Magic Mountain

Football
Soccer New Brunswick est l'organe directeur du football dans la province et fait la promotion du ballon rond dans tout le Nouveau-Brunswick. Cette organisation à but non lucratif a été établie en 1965 avec comme objectif de permettre le développement et la croissance du football dans toute la province. Codiac Soccer Moncton est l'institution régionale pour le football dans la ville.

Moncton Stadium accueille les équipes masculines et féminines Aigles Bleu(e)s de l'Université de Moncton.

Matches

Afficher votre fuseau horaire