Sous-préfecture du département du Nord, Valenciennes est une ancienne ville de l’époque impériale romaine, et doit d’ailleurs son nom à l’empereur Valentinien 1er. Située à une quinzaine de kilomètres de la frontière avec la Belgique, Valenciennes peut se targuer d’être à moins de 300 kilomètres de cinq capitales européennes : Paris, Bruxelles, Amsterdam, Londres et Luxembourg.

L’économie de la ville s’est longtemps concentrée autour de la sidérurgie et du textile, jusqu’à la crise des 1970, qui a eu pour conséquence la fermeture de nombreuses usines. Mais Valenciennes a conservé son expertise dans le domaine, et de nombreux ateliers et fabriques, notamment dans l’industrie automobile, font encore vivre la région.

Le centre-ville a été partiellement détruit par un immense incendie au cours de la Deuxième guerre Mondiale, et a été rebâti dans les années 1950 et 60 dans un style mêlant le béton, la brique et la pierre. Parmi les monuments de la ville, les visiteurs apprécieront la façade de l'hôtel de ville, la basilique Notre-Dame du Saint-Cordon, la bibliothèque des Jésuites et le musée des beaux-arts.

Football
Le football est bien ancré dans le Nord de la France, comme en témoigne le nombre de clubs qui évoluent ou ont évolué dans les plus hautes sphères nationales. Dans une région comptant de nombreux autres clubs populaires et qui ont connu la réussite, notamment Lille et Lens, le Valenciennes Football Club a su trouver sa place, et a longtemps évolué en première division. Parmi les grands noms passés par le VAFC, citons le Camerounais Roger Milla, l’Argentin Jorge Burruchaga, le Colombien Carlos Sanchez, ou les internationaux français Joseph Bonnel et Didier Six.