La Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ attire plus de téléspectateurs dans les marchés essentiels qu'en 2011. Dans chaque groupe, la première journée a attiré des quantités impressionnantes de téléspectateurs en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Un nombre record de Canadiens ont assisté à la victoire du pays hôte contre la RP Chine en match d'ouverture, avec en tout 1,8 million de téléspectateurs sur CTV, TSN et RDS. Il s'agit du plus gros audimat de l'histoire au Canada pour un match de Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

En RP Chine, 2,3 millions de téléspectateurs ont assisté à la rencontre sur CCTV5, ce qui est supérieur au plus gros audimat pour un match de phase de groupes en 2011, à savoir 1,3 million.

La chaîne américaine Fox Sports 1 a attiré 3,3 millions de téléspectateurs pour le match entre les États-Unis et l'Australie, soit trois fois plus que lors de la première rencontre disputée par les États-Unis en phase de groupes en 2011.

La chaîne japonaise Fuji TV a atteint les 4,2 millions de téléspectateurs durant le match de la sélection nipponne contre la Suisse, soit plus que pour la demi-finale 2011 entre le Japon et la Suède.

Le premier match de l'Angleterre, contre la France, a attiré 1,5 million de téléspectateurs sur BBC2, soit plus que pour n'importe quel match de phase de groupes en 2011. Même audimat en France sur W9, qui retransmettait la rencontre.

Aux Pays-Bas, le programme résumant la première journée de compétition a attiré 1 million de téléspectateurs, soit plus que la couverture de n'importe quelle journée de compétition en 2011.