Kadeisha Buchanan a été désignée Jeune Joueuse Hyundai de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. Elle est la deuxième lauréate de cette distinction après l’australienne Caitlin Foord, qui a reçu le trophée inaugural lors de la précédente édition en Allemagne en 2011.

La défenseuse centrale du Canada a séduit le Groupe d’Etude Technique de la FIFA (TSG), chargé de désigner la meilleure jeune joueuse et qui l’avait placée parmi les trois finalistes aux côtés de l’attaquante de la Norvège Ada Hegerberg et de la milieu de terrain de la RP Chine Jiali Tang. Avant ce dernier écrémage, elles étaient 54 au départ à pouvoir prétendre aux lauriers. Outre le fait d’être née à partir du 1er janvier 1995, les autres critères retenus étaient un niveau technique exceptionnel, un style de jeu original et frais, la créativité et spontanéité, la maturité tactique et l’efficacité, la reconnaissance des fans grâce à des performances enthousiasmantes, le rôle d’exemple pour les jeunes joueurs, et l’attitude positive et fair-play.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Buchanan rentre parfaitement dans toutes les cases ! Il n’y a qu’à voir la qualité de sa relance et de ses montées balle au pied pour juger son niveau technique, ou admirer la qualité de son placement, sa solidité dans les duels, et sa pointe de vitesse pour apprécier son expérience, malgré ses 19 ans seulement. Quant à la reconnaissance des fans, la toute jeune Kadeisha jouit presque de la même popularité que la légende nationale Christine Sinclair, avec qui elle apparait d’ailleurs sur un timbre créé spécialement pour célébrer Canada 2015.

Révélation et consécration
Enfin, son rôle de modèle et son attitude positive, on pouvait facilement les deviner dans ses propos après l’élimination en quart de finale contre l’Angleterre. "Nous sommes passées tout près d’une place en demi-finale, mais notre but principal était de rendre les gens fiers de nous, d’inspirer une nation", confiait-elle à FIFA.com. "Nous avons au moins rempli cette mission."

"Je pense que certaines personnes se demandaient si, en tant que jeune joueuse, elle pouvait être à la hauteur au plus haut niveau, et elle a répondu aux critiques", juge son sélectionneur John Herdman. "Elle a été un roc pour l’équipe derrière." Titulaire lors de chaque sortie des Canucks, la joueuse d’Ottawa Fury a disputé l’intégralité des cinq rencontres de son équipe, se montrant aussi souveraine en défense que dangereuse sur les coups de pied arrêtés offensifs. C’est d’ailleurs sur un corner qu’elle s’était fait un nom sur la scène internationale en marquant contre les Etats-Unis en amical en mai 2014, au cours d’un match où elle avait donné des cauchemars à une certaine Abby Wambach.

De la révélation à la consécration, il n’y a qu’un pas que Buchanan a franchi en remportant le Prix de la Jeune Joueuse Hyundai de Canada 2015.