• Concurrence accrue dans les qualifications européennes pour France 2019
  • Fin de deux décennies d'invincibilité pour l'Allemagne
  • Les championnes d'Europe en titre continuent sur leur lancée

Deux journées des qualifications européennes pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ ont eu lieu entre le 17 et le 24 octobre 2017. Elles ont été marquées par des surprises et un resserrement du niveau général, symbolisés par un rare faux pas pour l'Allemagne tandis que les Pays-Bas – bien aidés par une Lieke Martens tout juste couronnée The Best – Joueuse de la FIFA 2017 – ont été fêtés comme il se doit à domicile par leurs supporters pour ce qui était la première sortie des championnes d'Europe en titre dans le tournoi préliminaire. La France, de son côté, s'est largement imposée en amical.

Classement
Groupe 1 :
Pays de Galles (4 points), Bosnie-et-Herzégovine, Angleterre (3), Russie (1), Kazakhstan (0)
Groupe 2 : Écosse, Suisse (6), Bélarus, Pologne (3), Albanie (0)
Groupe 3 : Norvège, République d'Irlande (6), Pays-Bas (3), Irlande du Nord, Slovaquie (0)
Groupe 4 : Danemark, Suède (6), Croatie (2), Hongrie, Ukraine (1)
Groupe 5 : Allemagne (9), République tchèque, Islande (7) Iles Féroé, Slovénie (0)
Groupe 6 : Belgique, Italie (9), Moldavie, Roumanie, Portugal (0)
Groupe 7 : Autriche, Finlande, Serbie, Espagne (3), Israël (0)

Les affiches
Pays-Bas 1:0 Norvège
Les Pays-Bas étaient l'attraction de la soirée moins de 24 heures après le couronnement de Lieke Martens en tant que The Best – Joueuse de la FIFA 2017 et de Sarina Wiegman comme The Best – Entraîneur de la FIFA 2017 pour le football féminin. Les célébrations ont continué à Groninguen, mais les Oranje Leeuwinnen ont eu chaud. Elles ont dû patienter jusqu'au temps additionnel avant d'ouvrir la marque par Vivianne Miedema, offrant ainsi aux championnes d'Europe une victoire sur la plus étroite des marges contre la Norvège.

Pour cette première sortie des Pays-Bas dans les qualifications européennes pour France 2019, 22 000 spectateurs avaient pris place dans les tribunes, à comparer avec l'affluence de 2 000 personnes, il y a six ans, déjà en qualifications européennes pour le Mondial. Toujours dans le Groupe 3, la République d'Irlande enchaîne un deuxième succès consécutif en autant de sorties en dominant la Slovaquie 2:0.

Allemagne 2:3 Islande
L'Islande n'en finit plus de surprendre aussi bien dans le football masculin – on l'a vu récemment avec la qualification des hommes pour la prochaine Coupe du Monde la FIFA™ – que dans son pendant féminin, avec l'improbable victoire des filles en Allemagne ce 20 octobre. Les insulaires mettent ainsi fin à une incroyable invincibilité qui durait depuis deux décennies pour les doubles championnes du monde. Un doublé de Dagny Brynjarsdottir, qui évolue aux États-Unis, avait donné aux Nordiques un réel espoir de subtiliser la première place à l'Allemagne, mais cette chance a été gâchée trois jours plus tard, avec le nul 1:1 concédé par l'Islande en République tchèque. L'Allemagne, quant à elle, a bien rebondi en passant un 11:0 sans appel aux Iles Féroé, grâce notamment aux quatre buts inscrits par Hasret Kayikci. Les Allemandes sont en tête du Groupe 5 avec deux longueurs d'avance sur leurs premières poursuivantes.

Portugal 0:1 Belgique
Ce qui est déjà une année historique pour la Belgique avec ses débuts attendus de longue date en UEFA EURO Féminin se poursuit sur la même tonalité, avec une troisième victoire de rang pour les Red Flames, qui rêvent plus que jamais de disputer ce qui serait leur première Coupe du Monde Féminine de l'autre côté de la frontière. Une frappe de la défenseuse Tine De Caigny, en début de deuxième période, a permis aux joueuses belges de dominer le Portugal, dans un match où Aline Zeler fêtait sa 100ème cape. Tout comme la Belgique, l'Italie s'est imposée lors des trois premières journées du Groupe 6, sa victoire récente – 3:0 contre la Roumanie – laissant augurer d'une lutte très serrée entre Belges et Italiennes pour la première place du groupe.

Le pays hôte continue de bâtir
La France a poursuivi sa préparation pour la Coupe du Monde avec une victoire 8:0 sur le Ghana, dans un match où Amandine Henry a débuté comme capitaine. Le pays hôte de l'édition 2019 rencontrera un adversaire sans aucun doute plus coriace, la Suède, le mois prochain.

La stat
63
– C'est le nombre de matches consécutifs, sur une période de 19 ans, où l'Allemagne ne s'est pas inclinée dans les qualifications pour la Coupe du Monde ou l'UEFA EURO. Sa dernière défaite remontait à juin 1998, contre la Norvège.