• Les Pays-Bas, champions d’Europe, entrent en lice
  • Le Danemark et la Suède se disputent la tête du groupe
  • L’Allemagne veut consolider sa domination

Les deux premières journées des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ , disputées les 14 et 19 septembre, n’ont réservé aucune surprise. Les favorites ont dicté leur loi aux équipes plus modestes. Les 3ème et 4ème journées verront les championnes d’Europe en titre néerlandaises entamer leur campagne et tenter de détrôner la Norvège de la tête du classement dans le Groupe C.

Le classement actuel :
Groupe A : Angleterre, Pays de Galles (3 points), Kazakhstan, Russie, Bosnie-et-Herzégovine (0 point)
Groupe B : Suisse (6), Bélarus, Pologne (3 points), Albanie, Écosse (0 point)
Groupe C : Norvège (6 points), République d’Irlande (3 points), Irlande du Nord, Slovaquie, Pays-Bas (0 point)
Groupe D : Danemark, Suède (3 points), Croatie, Ukraine (1 point), Hongrie (0 point)
Groupe E : Allemagne (6 points), République tchèque, Islande (3 points) Îles Féroé, Slovénie (0 point)
Groupe F : Italie (6 points), Belgique (3 points), Moldavie, Roumanie, Portugal (0 point)
Groupe G : Autriche (3 points), Serbie, Finlande, Israël, Espagne (0 point)

À ne pas manquer
* Suède - Danemark, 20 octobre 2017, 18h15 (heure locale)
Au Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola, la Suède occupe la 11ème place, juste devant le Danemark, 12ème. Les deux formations scandinaves ont maîtrisé leur entrée en lice dans ces qualifications en empochant leurs trois premiers points. Suédoises et Danoises ont un autre point commun : elles ont entamé la campagne qualificative avec un nouveau sélectionneur. En Suède, Peter Gerhardsson a repris le flambeau de Pia Sundhage ; au Danemark, c’est à présent Søren Randa-Boldt qui arpente la ligne de touche en lieu et place de Nils Nielsen.

*Portugal - Belgique, 24 octobre 2017, 18 h (heure locale) 
Portugal et Belgique ont effectué en 2017 leurs débuts dans un UEFA EURO Féminin et souhaitent à présent se qualifier pour leur première Coupe du Monde Féminine. A l’Euro, les deux équipes ont été sorties dès la phase de groupes, après avoir enregistré une victoire et deux défaites. Cette fois-ci, les Red Flames ont démarré sur les chapeaux de roue en s’imposant 12:0 contre la Moldavie. Elles veulent maintenant confirmer face aux Portugaises, qui n’ont pas encore disputé la moindre rencontre.

*Pays-Bas - Norvège, 24 octobre 2017, 19 h (heure locale)
En remportant ses deux premiers matches, la Norvège a non seulement réussi son entrée en lice dans ces qualifications, mais elle a aussi envoyé un signal à ses concurrents directs dans la lutte pour la première place du groupe. Pour le compte de la troisième journée, les Norvégiennes affrontent leurs principales rivales, les championnes d’Europe en titre. Pour les Oranje Leeuwinnen, cette rencontre inaugurale pourrait être de bon augure. En effet, c’est face aux Scandinaves que les Néerlandaises ont lancé leur périple victorieux à l'Euro, par un succès 1:0. 

Qui se qualifie ?
Après le premier tour de qualification (du 6 au 11 avril 2017), les 35 équipes restantes sont réparties en 7 groupes de 5. Les premiers de chaque groupe sont qualifiés directement pour France 2019. Les quatre meilleurs deuxièmes accèdent aux barrages, qui se déroulent avec demi-finales et finale. Le vainqueur de ces barrages est la huitième et dernière équipe européenne qualifiée, outre la France, pays hôte.