Suivez nous sur
France 2019 - Thaïlande

La Thaïlande brille aujourd'hui et se prépare pour demain

(FIFA.com)
Rumpha Ploy Varaveerakul, General Manager of Thailand women's team
© FIFA.com
  • La Thaïlande s’est récemment qualifiée pour son deuxième rendez-vous mondial consécutif
  • Malgré les progrès accomplis, de nombreux défis demeurent en dehors du terrain
  • La manager en chef de la sélection a beaucoup appris auprès du département du développement du football féminin de la FIFA

La Thaïlande a validé son ticket pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ en réalisant sa meilleure performance en Coupe d’Asie Féminine de l’AFC depuis plus de 30 ans et en qualifiant pour son deuxième rendez-vous mondial d'affilée.

"L’un de nos objectifs était de nous qualifier pour la Coupe du Monde, une mission parfaitement accomplie", assure Rumpha Ploy Varaveerakul, manager en chef de la sélection thaïlandaise, à FIFA.com. "Toutes les joueuses ont réalisé un beau tournoi et l’équipe a répondu à nos attentes."

"Elles se sont montrées particulièrement impressionnantes face à l’Australie", ajoute la dirigeante en référence au match du dernier carré qui a vu la Thaïlande faire jeu égal avec les anciennes championnes d’Asie pendant 120 minutes, avant de s’incliner aux tirs au but. "Nous faisons désormais tout notre possible pour préparer au mieux le rendez-vous mondial de 2019. Nous espérons poursuivre notre bonne série, et peut-être même améliorer notre meilleure performance sur la scène mondiale."

La Thaïlande, l'une des nations asiatiques pionnières en matière de football féminin, a atteint la finale de la Coupe d’Asie Féminine de l’AFC à quatre reprises, remportant même le titre en 1983. Pourtant, sa percée sur l’échiquier mondial n’est survenue qu’il y a quatre ans, avec la qualification pour la Coupe du Monde 2015 au Canada. 

Pour la manager, la participation à l’édition 2019 en France témoigne des progrès de la discipline en Thaïlande. "Dans mon pays, on voit partout des femmes jouer au football", explique-t-elle. "Le football féminin rencontre peu de résistance en Thaïlande. Notre fédération a pris en compte l’augmentation du nombre de joueuses. Nous allons continuer à encourager le développement de la pratique en organisant davantage de tournois régionaux en collaboration avec les fédérations locales, les autorités régionales et les écoles de football."

Toutefois, comme dans nombre d’autres pays, le football féminin thaïlandais peine à attirer les investisseurs. L’amélioration de cette situation fait partie des grandes missions de Rumpha Ploy Varaveerakul. "En travaillant au sein de la Fédération thaïlandaise de football ces deux dernières années, j’ai perçu les difficultés que rencontrent nos équipes", précise-t-elle. "Nous travaillons dur pour que le football féminin bénéficie d'un soutien accru."

"Le défi consiste à attirer les sponsors. Le football féminin n’est pas encore aussi populaire que son équivalent masculin et la plupart des joueuses ne sont pas très connues. Cela dit, nous travaillons en lien étroit avec nos collègues du marketing pour parvenir au financement du championnat féminin, lancé l’an passé. Cette année, nous allons créer un nouveau championnat, celui des moins de 18 ans. Nous sommes optimistes pour l'avenir."

En stage à la FIFA
Au sein de la Fédération thaïlandaise, on est conscient de la nécessité d’améliorer les choses de l’intérieur pour contribuer au développement du football féminin. Dans cette optique, la dirigeante thaïlandaise a rallié Zurich en mars dernier pour travailler deux semaines durant avec le département du développement du football féminin de la FIFA. Ce stage intensif s’est avéré très précieux pour l’aider à progresser dans sa pratique.

"Je voulais apprendre comment la FIFA organise les manifestations autour du football féminin, ainsi que les ambitions de l’instance par rapport au développement de la discipline. Ces deux aspects sont cruciaux pour l’évolution future de notre sport. Tout le monde s’est montré amical et ouvert à mon égard, répondant volontiers à mes questions, et on m’a encouragé à rester en contact et à transmettre nos interrogations éventuelles."

Forte de ce stage fructueux, Rumpha Ploy Varaveerakul peut désormais envisager sereinement son travail en vue de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. "Cette opportunité m’a permis d’acquérir de nouvelles connaissances qui vont s’avérer précieuses pour notre mission à long terme. Ces expériences contribuent à mettre notre discipline sur les bons rails. Je suis convaincue que le football féminin a un bel avenir en Thaïlande."

Résultats de la Thaïlande lors de la Coupe d’Asie Féminine de l’AFC 2018 :
Phase de groupes : Chine-Thaïlande 4:0 ; Thaïlande-Jordanie 6:1 ; Thaïlande-Philippines 3:1
Demi-finale : Australie-Thaïlande 2:2 (après prolongations), 3:1 (tirs au but)
Match pour la troisième place : RP Chine-Thaïlande 3:1

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

La Thaïlande reste dans la cour des grandes

12 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Le Japon mène le quintette asiatique

23 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Norvège 4:0 Thaïlande en vidéo

07 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Thaïlande 0:4 Allemagne en vidéo

15 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Côte d'Ivoire 2:3 Thaïlande en vidéo

12 juin 2015