Des finalistes au sang-froid
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Venezuela et la RP Chine seront présents en finale du Tournoi Olympique de Football Filles, Nankin 2014. Les favoris ont cependant tremblé jusqu'au bout avant de s'imposer en demi-finales. Dans les deux cas, les gardiennes ont fait la différence lors de l'épreuve des tirs au but.

Les résultats

Demi-finales
Venezuela 1:1 (4:3 t.a.b.) Mexique
Les Vénézuéliennes pensaient sans doute avoir fait le plus difficile en ouvrant le score dès la deuxième minute par Argelis Campos. C'était sans compter sur la capacité de réaction des Mexicaines. Profitant d'un contre habilement mené, Dayana Cazares a remis les deux équipes à égalité. Au fil des minutes, les Tricolores ont commencé à prendre le jeu à leur compte. Par deux fois, Daniela Garcia est passée tout près de donner l'avantage aux siennes. De son côté, Montserrat Hernandez a vu sa frappe repoussée par la transversale. À l'autre bout du terrain, la gardienne Kelsey Brann s'est montrée décisive s'interposant sur une tentative de Deyna Castellanos dans les derniers instants. Place aux tirs au but. La Vénézuélienne Nayluisa Caceres a remporté son match dans le match, propulsant les siennes en finale.

RP Chine 0:0 (4:2 t.a.b.) Slovaquie 
Le duel a été entamé sur un rythme élevé, la première occasion étant à mettre au crédit des Chinoises. Sans une intervention désespérée de Denisa Mochnacka, Fang Jie aurait sans doute donné l'avantage au pays hôte de la tête. Dans la foulée, Xu Huan a fait apprécier la vivacité de ses réflexes sur une tentative de Laura Sucha. Petit à petit, la RP Chine a pris l'ascendant, obligeant les slovaques à défendre avec acharnement. Zhao Yujie et Fang Jie se sont encore procuré de bonnes opportunités, mais le réalisme leur a fait défaut. La meilleure occasion est à mettre au crédit de Jin Kun, bien lancée dans le dos de la défense mais sa frappe est passée à quelques centimètres du cadre. La décision est intervenue aux tirs au but, le dernier mot revenant à la Chinoise Zheng Jie.

Les moments-clés
Souvenirs d'Afrique du Sud : Le match entre le Venezuela et le Mexique aura certainement rappelé des souvenirs à ceux qui ont suivi la Coupe du Monde de la FIFA 2010™. Côté vénézuélien, de nombreux sportifs issus d'autres disciplines avaient fait le déplacement pour encourager leurs compatriotes. Ces supporters à part ne se sont pas contentés de crier et de chanter ; ils avaient aussi amené des vuvuzelas. Le son caractéristique de cet instrument typiquement sud-africain a immédiatement empli le stade Wutaishan, faisant souffler un vent de nostalgie sur la rencontre.

Les reines des tirs au but : Si le Venezuela et la RP Chine sont en finale, c'est avant tout grâce à leurs gardiennes. Irréprochable tout au long de la partie, Cazares a endossé le costume d'héroïne lors de la séance de tirs au but, après avoir repoussé la tentative de Montserrat Hernandez, la Sud-Américaine s'est payé le luxe de transformer elle-même le penalty décisif. De leur côté, les Chinoises peuvent remercier Zheng Jie, auteure de deux interventions décisives face aux Slovaques.  

Lu Yiliang sur les traces de Van Gaal : La Chinoise a suivi toute la rencontre depuis le banc. Ce n'est qu'à l'approche des tirs au but que son sélectionneur Lu Yiliang lui a demandé de s'échauffer. À la surprise générale, Zheng Jie a alors remplacé Xu Huan dans les cages. Ce changement audacieux n'est pas sans rappeler celui opéré par le Néerlandais Louis van Gaal lors du quart de finale de Brésil 2014 entre les Pays-Bas et le Costa Rica.

La stat
16 - 
Argelis Campos (Venezuela) et Dayana Cazares (Mexique) sont les seules à avoir trouvé le chemin des filets. Par une curieuse coïncidence, toutes deux portent le numéro 16.  

Le programme
Finale
Venezuela - RP Chine, stade Wutaishan, mardi 26 août, 20h45

Match pour la troisième place
Mexique - Slovaquie, stade Wutaishan, mardi 26 août, 18h00

Match pour la cinquième place
Papouasie-Nouvelle-Guinée - Namibie, stade Jiangning, lundi 25 août, 18h00
(horaires en heures locales)