Summum chinois et podium mexicain
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - La RP Chine a remporté la médaille d’or du Tournoi Olympique de Football Filles, Nankin 2014 en s’imposant nettement face au Venezuela. Dans le match pour la troisième place, le Mexique s’est assuré la médaille de bronze en prenant le meilleur sur la Slovaquie après 80 minutes électriques.

Les résultats
Match pour la troisième place
Mexique 3:1 Slovaquie (2:0)

La joie des Mexicaines au coup de sifflet final sautait aux yeux. Elles ont offert à leur pays leur première place sur le podium d’une compétition féminine de la FIFA. Leur émotion était à la hauteur des efforts consentis pour arriver à ce résultat. Les représentantes de la CONCACAF possédaient une avance de 2:0 au bout d’un quart d’heure de jeu grâce à un but contre son camp d’Andrea Herbrikova et une superbe frappe lointaine de Montserrat Hernandez. Mais les Slovaques ont refusé d’abdiquer et ont fait monter la température en seconde période.

Peu après la pause, elles réduisaient la marque suite à un but contre son camp de Diana Anguiano. Entrée en cours de jeu, Daniela Garcia ne parvenait pas à exploiter plusieurs situations qui auraient permis aux Nord-Américaines de reprendre deux longueurs d’avance. Au cours de dernières minutes spectaculaires, la Slovaquie donnait tout pour l’attaque mais elle manquait de réussite à l'image du coup franc de Martina Surnovska repoussé par la transversale. À une minute de la fin, Garcia inscrivait le but du 3:1 pour les Aztèques en reprenant de la tête un centre d’Hernandez au bout d’une contre-attaque.

Finale
Venezuela 0:5 RP Chine (0:3)

En s’imposant de façon autoritaire face au Venezuela, les Chinoises ont offert à leur pays leur tout premier titre dans une compétition de la FIFA. Les Asiatiques ont fait preuve d’une grosse détermination en partant à l’assaut de la médaille d’or. Pour la plus grande joie du public local, Wan Wenting ouvrait le score d’un coup de tête à la dixième minute, avant que Xie Qiwen ne double la mise de la même manière. Par la suite, les Chinoises multipliaient les déferlantes sur les cages vénézuéliennes. Peu après la pause, Ma Xiaolan se montrait précise sur une frappe travaillée qui se logeait dans l’angle opposé.

Ma Xiaolan, encore elle, voyait l’une de ses tentatives frôler la transversale, avant que Zhang Jiaxun n’ajoute le quatrième but chinois. Malgré le manque d’inspiration offensive de son équipe, l’attaquante vedette Deyna Castellanos se procurait une occasion franche à la 57ème mais Xu Huan sauvait son camp sur sa ligne. Entrée en cours de jeu, Wu Xi ajoutait la cerise sur le gâteau grâce à une frappe mal captée par la gardienne vénézuélienne, Nayluisa Caceres.

Les moments-clés
La Slovaquie fâchée avec le cadre : En football, la différence entre la joie et le désespoir est souvent l’affaire de quelques centimètres. Les Slovaques en ont fait l’amère expérience. Après que la prolifique Martina Surnovska a vu son puissant coup franc de 20 mètres repoussé par a barre, Lenka Kopcova a hérité d’une position de rêve devant le but, mais elle a trop enlevé sa frappe. Dans le temps additionnel, elle a vu sa tentative repoussée par le cadre. Malgré sa déception, le sélectionneur Branislav Petrovic pouvait être fier des performances de son équipe à Nankin, pour ce qui était sa première apparition dans une compétition féminine de la FIFA.

Affluence record : Les grands matches méritent un théâtre à l’avenant. Les actrices du jour ont été servies puisque le Wutaishan Stadium qui accueillait les rencontres décisives a affiché une affluence record : 11 678 spectateurs ont rempli l’enceinte, créant un vacarme assourdissant et une atmosphère inoubliable. La sélection chinoise n’a pas manqué de s’imprégner de cette ambiance après le coup de sifflet final, récoltant de nouvelles ovations suite à sa chorégraphie de célébration improvisée.

Ambassadrice et supportrice : Parmi le public surexcité, on a noté la présence de l’un des plus grands noms du football féminin. Ambassadrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014, l’ancienne attaquante internationale chinoise Sun Wen a participé à quatre Coupes du Monde Féminines de la FIFA et décroché l’argent au Tournoi Olympique de Football Féminin, Atlanta 1996. Radieuse, elle a résumé la performance de ses compatriotes ainsi : "Cette équipe chinoise a fait un match très solide. J’espère que ces joueuses vont continuer à progresser sur la scène internationale".

La stat
56
- Le Tournoi Olympique de Football Filles 2014 a fait la part belle au football offensif. Les 11 matches disputés ont engendré 56 buts, soit une moyenne supérieure à cinq unités par match. À titre de comparaison, l’édition 2010 à Singapour avait occasionné 36 réalisations.

Le programme
Tournoi Olympique de Football Garçons, Nankin 2014

Match pour la troisième place
Cap-Vert - Islande, Jiangning Sports Centre Stadium, mercredi 27 août, 18h00 heure locale

Finale
Pérou - République de Corée, Jiangning Sports Centre Stadium, mercredi 27 août, 20h45 heure locale