Manchester United prend les commandes
© AFP

Manchester United a pris les commandes du Championnat d'Angleterre, pour la première fois de la saison, grâce à sa victoire sur Arsenal 2 à 1 et au match nul de l'ancien leader Chelsea à Swansea 1 à 1, samedi lors de la 10e journée. Les "Red Devils" ont un point d'avance sur les "Blues" et deux sur Manchester City, tenu en échec à West Ham (0-0).

VAN PERSIE IMPITOYABLE
Robin Van Persie n'a eu besoin que de deux minutes pour enfoncer ses ex-coéquipiers, qu'il retrouvaient pour la première fois depuis son transfert cet été. Profitant d'un très mauvais renvoi de Vermaelen, le Néerlandais a inscrit son huitième but de la saison avec son nouveau club. Les "Red Devils" n'ont jamais été inquiétés par leurs anciens grands rivaux dans un match resté "loin du niveau des Manchester United-Arsenal habituels", de l'aveu d'Alex Ferguson.

Rooney ayant raté un penalty, il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir MU creuser l'écart grâce à une tête d'Evra, qui marquait là son deuxième but en un mois, une rareté pour un arrière latéral peu habitué à faire trembler les filets. Comme souvent ces dernières semaines, les "Gunners" ne se sont pratiquement jamais montrés dangereux, alors que les Mancuniens auraient fait gonfler le score sans quelques bonnes interventions du gardien Mannone devant Rooney et Van Persie.

Le but de Cazorla dans les arrêts de jeu, d'un joli tir enroulé, n'a pu masquer la nette différence de niveau entre les deux équipes, encore accentuée par l'exclusion de Wilshere à vingt minutes de la fin pour une semelle sur Evra. Le jeune Anglais n'en était qu'à son deuxième match de Premier League après quatorze mois d'absence dus à une blessure.

CHELSEA S'ENLISE
Les "Blues" ont laissé filer la victoire à Swansea en encaissant un but de l'Espagnol Pablo Hernandez à deux minutes de la fin. Ils avaient pris l'avantage à l'heure de jeu grâce à Moses, auteur d'une déviation de l'arrière du crâne sur un coup de tête de Cahill.

Cette déception confirme le ralentissement des Londoniens, qui n'ont pris qu'un point en deux matches de championnat après la défaite concédée à MU dans des conditions d'arbitrage controversées le week-end dernier, et qui sont aussi en difficulté en Ligue des champions à la suite de leur échec à Donetsk.

COMME EN PANNE OFFENSIVE
Manchester City est la seule équipe invaincue en Premier League mais pas la plus convaincante. Les "Citizens", qui avaient l'occasion de doubler eux aussi Chelsea, n'ont pas réussi à ébranler la défense de West Ham, malgré une écrasante domination territoriale (66% de possession, 22 tirs au but à 6).

TOTTENHAM CALE ENCORE
Les "Spurs" ont été battus à White Hart Lane pour la première fois de la saison par le mal classé Wigan (1-0). Andre Villas Boas avait préféré Brad Friedel à Hugo Lloris comme d'habitude en Premier League mais l'entraîneur portugais a peut-être regretté son choix car le gardien vétéran a commis une grosse bourde sur un corner mal dégagé qui a permis aux "Latics" d'inscrire le seul but de la rencontre par Watson (56). Tottenham est rejoint à la quatrième place par Everton, tenu en échec à Fulham (2-2), à sept points de la tête.