Chicharito offre la victoire aux Red Devils
© AFP

Manchester United, pourtant mené 2-0 après 50 minutes de jeu sur la pelouse d'Aston Villa samedi lors de la 11e journée du championnat d'Angleterre, s'est finalement imposé (3-2) grâce notamment à un triplé de Javier "Chicharito" Hernandez, entré en jeu à la mi-temps.

Combien de fois ces dernières saisons Manchester United a-t-il fait le coup? Combien de fois l'équipe de Sir Alex Ferguson a-t-elle été menée au score avant de refaire son retard et de s'imposer ? Des dizaines de fois et les rois du "comeback" ont remis ça samedi.

Cette saison, c'est la huitième fois que United remonte son adversaire pour l'emporter. Samedi c'est Aston Villa qui a connu cette cruelle désillusion d'être bien parti pour gagner et de finalement perdre après un but à la 87e minute !

A la mi-temps, les Mancuniens étaient menés suite à un but du jeune autrichien Weimann (1-0, 45+1) et un bon travail de Benteke. MU n'avait rien fait de bon en première période et Sir Alex Ferguson a décidé de faire entrer Hernandez, réorganisant son équipe en 4-2-4 avec une ligne d'attaque Valencia - Van Persie - Hernandez - Rooney.

Pour rajouter un peu de difficulté, Aston Villa a même doublé la mise par le même Weimann (2-0, 50). Il restait alors quarante minutes à jouer, une durée bien suffisante pour que les Red Devils fassent leur retard.

Ils ont augmenté leur pression, se sont faits plus tranchants en attaque et Chicharito, le nouveau "Supersub" (super remplaçant) a fait le reste. Un premier but sur une ouverture en profondeur de Scholes (2-1, 58), une reprise du droit déviée dans son propre but par Vlaar (2-2, 63) et enfin le coup de grâce final, trois minutes avant la fin du match, d'une tête plongeante à bout portant sur un coup franc excentré de Van Persie (2-3, 87).

Sur le banc de touche, Ferguson savourait mais n'était pas vraiment surpris, comme tout le monde d'ailleurs. Une fois de plus, Manchester United a montré toute sa force de caractère pour (encore) revenir d'une situation bien mal embarquée.

Son ultime exploit lui permet de prendre quatre points d'avance au classement sur Chelsea (un match en moins), cinq sur Manchester City (un match en moins) et déjà onze sur Arsenal.