ManU douche QPR en huit minutes
© Getty Images

Manchester United a repris deux points d'avance en tête du Championnat d'Angleterre en battant les Queens Park Rangers 3 à 1, samedi à Old Trafford, à la veille du choc de la treizième entre Chelsea et l'ancien leader Manchester City.

EN HUIT MINUTES
C'est le temps qu'il a fallu à MU pour terrasser QPR sous les yeux d'Harry Redknapp, déjà dans les tribunes d'Old Trafford quelques heures après avoir été nommé entraîneur des Londoniens.

Les Rangers ont fait un cadeau-surprise à l'ex-futur sélectionneur de l'Angleterre sous la forme d'un but marqué par Mackie, d'une reprise à bout portant, à la 52e minute. C'était la neuvième fois en treize matches de Premier League que l'équipe d'Alex Ferguson était menée cette saison.

Mais la lanterne rouge a eu à peine le temps de se réjouir avant une fulgurante réaction des "Red Devils", qui ont écarté la menace d'une deuxième défaite consécutive après celle concédée le week-end dernier à Norwich (1-0).

Sous une pluie battante, Evans a d'abord égalisé en prolongeant du crâne une tête de Welbeck, sur un corner de Rooney (64). Sur un nouveau corner de la star, Fletcher a donné l'avantage à MU, lui aussi de la tête (68). Hernandez a mis son équipe à l'abri à la 72e sur une passe d'Anderson.

REVOILA REDKNAPP
Resté sans rien à la fin de l'année dernière, Harry Redknapp a profité de la disgrâce de Mark Hughes pour rebondir aux Queens Park Rangers.

Agé de 65 ans, ce personnage haut en couleurs avait été longtemps considéré comme le grand favori pour la succession de Fabio Capello à la tête de l'équipe aux Trois Lions l'hiver dernier. Comme Redknapp avait maintes fois souligné son attachement à son club d'alors, Tottenham, la Fédération avait finalement opté pour Roy Hodgson. Mais faute d'avoir pu se mettre d'accord sur un nouveau contrat, le vétéran avait fini par être remercié aussi par les "Spurs".

Redknapp prend la tête d'une équipe à la dérive, qui n'a pas remporté un seul de ses treize premiers matches de la saison malgré un recrutement ambitieux, marqué par les arrivées de Bosingwa (Chelsea) et de Granero (Madrid).

ETONNANTS "BAGGIES"
Equipe-surprise du début de la saison, West Bromwich s'est hissé provisoirement à la troisième place du classement, devant Chelsea et à seulement quatre points de Manchester United, grâce à une victoire sans bavure à Sunderland, 4 à 2, sa huitième en treize journées.

LES GUNNERS CALENT
Arsenal n'a pas réussi à enchaîner après son beau succès sur Tottenham (5-2) et a perdu deux points chez le mal classé Aston Villa, 17e. L'équipe d'Arsène Wenger aurait même pu être battu si un tir de Holman n'avait pas heurté la barre à un quart d'heure de la fin. Arsenal est sixième à dix points de MU.