MU et City en patrons, Chelsea en perdition
© Getty Images

Manchester United, vainqueur de West Ham (1-0) mercredi lors de la 14e journée du Championnat d'Angleterre, conserve la tête du classement devant Manchester City, vainqueur à Wigan (2-0), alors que Chelsea, accroché par Fulham (0-0) à domicile, a encore perdu du terrain.

Il ne fallait pas arriver en retard à Old Trafford mercredi soir, même pas avec 33 secondes de retard ! C'est le temps qu'il a fallu à Robin Van Persie pour inscrire le but vainqueur des Red Devils face à West Ham. C'est la réalisation la plus rapide de la saison et elle a surtout permis à United de conserver son petit point d'avance sur son voisin honni Manchester City, qui a aussi fait le travail à Wigan.

United n'a pas brillé mais après le but de "RVP", l'affaire était quasiment pliée puisque les Red Devils n'ont jamais perdu à domicile en Premier League après avoir mené à la mi-temps. Cette incroyable statistique s'est encore vérifiée mercredi soir avec un succès tranquille.

La victoire de City a, elle, mis plus de temps à se dessiner à Wigan, après une première période catastrophique, malgré un tir de Touré sur le poteau. En panne d'inspiration, les joueurs de Roberto Mancini se sont repris après la pause avec notamment le premier but en championnat de Mario Balotelli depuis le mois de mars et un autre superbe de Milner

City, seule équipe toujours invaincue en Premier League cette saison, continue de suivre le rythme imposé par United. Un seul point sépare donc les deux ennemis jurés alors que se profile le 9 décembre le premier derby de Manchester de la saison.

Chelsea à la traîne 
Le rythme soutenu des deux Manchester est en revanche trop difficile à suivre pour Chelsea. Les Blues de Rafael Benitez ont encore déçu, comme dimanche face aux Citizens (0-0). Ils n'ont plus gagné depuis six matches et pour la troisième rencontre de suite ont été incapables de marquer, ce qui n'était jamais arrivé depuis l'arrivée au club du propriétaire russe Roman Abramovich à l'été 2003. 

Voilà les partenaires de Fernando Torres troisièmes au classement à six points de City et sept de United, soit un gouffre après seulement 14 journées de championnat. Heureusement que West Bromwich, 4e avec le même nombre de points, a perdu à Swansea (3-1) sinon la soirée aurait été encore plus noire pour les Blues.

Ils vont devoir réagir sous peine de voir revenir sur eux une équipe de Tottenham qui ne pointe qu'à trois longueurs, après son succès sur Liverpool (2-1) grâce à un Gareth Bale encore exceptionnel.

L'autre satisfaction pour Tottenham, c'est qu'au terme de cette 14e journée, ils devancent leur rival Arsenal de deux points au classement.

Les Gunners ont connu une soirée encore difficile à Everton (1-1) malgré l'ouverture du score ultra-rapide de Walcott, après 52 secondes de jeu.

Souvent dominés, les hommes de Wenger ont pu se reposer sur un excellent Szczesny dans le but pour aller chercher dans la douleur un point qui pourrait s'avérer très précieux en fin de saison. Mais la 7e place au classement des Londoniens, à douze points du leader, est déjà très décevante.