United met City au pied du mur
© AFP

Manchester United a mis Manchester City au pied du mur en battant difficilement Liverpool, 2 à 1, grâce à des buts de Van Persie et de Vidic contre un de Sturridge, dimanche à Old Trafford lors de la 22e journée du Championnat d'Angleterre.

City est à dix points du leader avant son match contre Arsenal, en fin d'après-midi à l'Emirates Stadium (16h00 GMT), où le tenant du titre est pratiquement dans l'obligation de l'emporter pour rester dans la course. MU a largement dominé la première heure de jeu, malgré l'absence de Wayne Rooney, toujours blessé, mais a dû repousser une vive réaction des "Reds" dans la dernière demi-heure, après la réduction de l'écart.

Van Persie a ouvert la marque à la 19e minute d'une reprise de près, sur un centre de la gauche d'Evra. Largement supérieurs à une équipe de Liverpool longtemps apathique, les "Red Devils" auraient pu atteindre la mi-temps avec un plus grand avantage, mais Cleverley de volée (41) puis Van Persie d'une jolie talonnade (45) ont échoué de justesse.

La récompense est arrivée à la 54e minute, avec un peu de réussite. Le capitaine Vidic a marqué involontairement en déviant du visage un coup de tête à bout portant d'Evra, sur un coup franc. Le Serbe était peut-être en position de hors-jeu sur cette action. Au lieu de se laisser abattre, les "Reds" ont été piqués au vif par ce coup du sort. Entré à la pause pour la première fois en Premier League depuis son arrivée de Chelsea, Sturridge a relancé le suspense en reprenant un ballon repoussé par le gardien De Gea sur un bon tir de Gerrard (57).

On a vu alors un tout autre Liverpool, entreprenant et souvent dangereux avec un Luis Suarez dans la plupart des bons coups, sous les yeux de José Mourinho, venu "espionner" le futur adversaire du Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions. Sturridge a raté une grosse occasion d'obtenir un point qui n'aurait pas été volé en plaçant un tir au-dessus à cinq minutes de la fin.

Liverpool se trouve désormais à 24 points de son grand rival historique, à la huitième place.