Le week-end en bleu, blanc, rouge
© AFP

Comme chaque dimanche, FIFA.com se penche sur quelques joueurs français, connus ou à découvrir, à travers leurs performances du week-end. Cette semaine, après un survol de l'actualité des Bleus, direction l'Angleterre, le Portugal et l’Ecosse.

Les Bleus
Week-end savoureux : Patrice Evra a mis un pied et une tête dans les buts de Manchester United contre Liverpool 2:1. Mathieu Debuchy, de son côté, a reçu les compliments de son entraîneur Alan Pardew pour sa première avec Newcastle contre Norwich (0:0), pendant qu’Hugo Lloris gardait encore une fois ses filets inviolés (0:0) avec Tottenham aux Queens Park Rangers

La Ligue 1 a souri à Maxime Gonalons et Dimitri Payet, auteurs de deux réalisations inspirées. Le Lillois a logé une frappe enroulée sous la barre de Damien Grégorini contre Nancy (2:2), il est directement impliqué dans 10 des 14 derniers buts des Dogues. Le Lyonnais a lancé les Gones sur la voie d’un nouveau succès à Troyes (1:2), d’une jolie reprise de la tête sur corner. Le lendemain, c’était au tour de Mickaël Landreau de se mettre en évidence pour ses grands débuts avec Bastia. Le gardien aux 11 sélections a été l’auteur de plusieurs interventions bien senties à Reims (1:2).
 
Week-end à oublier : A l’image de ses coéquipiers du Real Madrid, Karim Benzema a été en manque d’inspiration pour son retour de blessure, les Merengue ont offert une performance sans saveur à Osasuna 0:0.
Laurent Koscielny a été contraint de rejoindre les vestiaires après 10 petites minutes de jeu contre Manchester City, coupable d’avoir serré Edin Dzeko d’un peu trop près. Finalement défaits 0:2, ses coéquipiers d’Arsenal ne s’en sont jamais remis.

Le but
Abonné aux sélections avec les Bleuets, Eliaquim Mangala a sans doute pensé pouvoir se rapprocher des Bleus en prenant la direction du FC Porto en 2011, après s’être révélé au Standard de Liège. Avec une saison de transition dans les jambes, le roc défensif de 21 ans commence enfin à peser de tout son poids dans la défense du club le plus titré du pays. Il s'est offert ce dimanche 13 janvier, dans le match de l'année contre Benfica, son premier but avec les Dragons.

Le saviez-vous ?
Caresser ses rêves : Du haut de ses 22 ans, Alfred N'Diaye a déjà touché à l’un de ses grands objectifs de carrière. Le milieu de terrain vient de faire ses valises pour l’Angleterre et de les déposer à Sunderland. Ancien joueur de Nancy (2007-2011), N’Diaye a ensuite fait un passage à Bursaspor, en Turquie. International français dans toutes les catégories d'âge, il a toujours rêvé de jouer en Premier League. Le beau bébé d’1m88 n'a pas attendu longtemps après la signature de son nouveau contrat pour réaliser son rêve, en entrant en fin de rencontre ce samedi 12 janvier contre West Ham (84ème) pour participer au succès 3:0 de ses nouvelles couleurs

Bonheur écossais : Grégory Tadé est inconnu au bataillon français et cela ne l'empêche sans doute pas de dormir à en juger par ses choix de carrière, oû plutôt par celui de se fondre dans la masse écossaise. L’attaquant originaire de Nantes a écumé les clubs de Premier League ecossaise avant d’atterrir à Saint Johnstone. L’attaquant a peut-être été inspiré par son propre cousin Armand Oné qui évolue aujourd’hui à Stranraer, dans l’antichambre de l’élite écossaise, son 13ème club à 29 ans à peine.

Entendu…
"Si je suis là aujourd’hui c’est grâce à lui. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fait pour moi. Il m’a donné confiance, pas seulement comme joueur mais aussi comme homme. C’est pourquoi je le respecte beaucoup et je l’apprécie vraiment parce qu’il prend soin des hommes, pas seulement des joueurs" - Samir Nasri, milieu de terrain de Manchester City, à propos d'Arsène Wenger, son ancien entraîneur à Arsenal

Votre opinion !
Quel Français a réalisé la meilleure performance du week-end ?