Manchester United avance, Chelsea tombe
© AFP

Manchester United a pris son temps avant de s'imposer sur la pelouse de Fulham (1-0) pour accentuer son avance en tête du championnat tandis que Chelsea a perdu du terrain, battu sur le fil à Newcastle (2-3), samedi lors de la 25e journée.

INDISPENSABLE ROONEY. Manchester a dû attendre la fin d'un match marqué par une coupure d'électricité d'une dizaine de minutes juste avant la pause pour s'imposer à Fulham (1-0) grâce à un but de Wayne Rooney (79). Les Mancuniens ont pourtant eu plusieurs occasions en première période à l'image de cet incroyable cafouillage à la 8e minute, conclu par un tir sur la barre de Patrice Evra. 

En seconde période, Fulham s'est montré plus incisif et aurait pu ouvrir le score sur une tête de Ruiz sauvée sur la ligne par Rafael (77). Avec ce succès, MU porte à dix longueurs son avance provisoire sur son dauphin Manchester City qui reçoit Liverpool dimanche.

MAUVAISE SURPRISE. Les Blues de Rafael Benitez peuvent se mordre les doigts. Face à la French connection de Newcastle, Chelsea s'est incliné (2-3) dans les dernières minutes d'un match à rebondissements. Menés au score sur un but de Gutierrez avant la pause (41), les Londoniens sont revenus dans la partie grâce au 10e but en championnat de Frank Lampard (55). 

Six minutes plus tard, Chelsea pensait avoir fait le plus dur en prenant l'avantage grâce à un but de Mata mais c'était sans compter sur l'égalisation de Moussa Sissoko, l'un des nouveaux pensionnaires français de Newcastle (68). Et c'est un doublé de ce même Sissoko qui permettait à Newcastle de l'emporter en fin de match (90). 

Chelsea reste troisième au classement général avec quatre points d'avance sur Tottenham qui joue dimanche à West Bromwich Albion tandis que Newcastle se donne un peu d'air en bas de tableau, 15e avec six points d'avance sur Wigan, premier relégable.

FORCEPS. En manque de réussite pendant la quasi totalité du match, Arsenal a réussi la bonne opération de la journée en l'emportant face à Stoke (1-0) grâce à un but de Podolski en fin de rencontre (78). Avec Giroud en pointe et Cazorla et Podolski sur le banc au coup d'envoi, les Gunners ont beaucoup frappé au but (23 tirs dont 4 cadrés) longtemps sans réussite. Avec ce court succès, les hommes d'Arsène Wenger remontent au 5e rang, avec 41 points, à une longueur de Tottenham et d'Everton (tenu en échec face à Aston Villa, 3-3) et se relancent dans la course à la Ligue des Champions.