MU domine Everton et s'envole en tête
© Getty Images

En battant sans soucis Everton dimanche à Old Trafford (2-0), Manchester United a pris douze points d'avance sur son dauphin Manchester City, battu samedi à Southampton (3-1), et a fait un grand pas vers le 20e titre de champion d'Angleterre de son histoire.

Aucune équipe n'a jamais rattrapé un retard de 12 points avec douze journées encore à jouer. Autant dire que la mission s'annonce plus qu'impossible pour City et que MU se dirige tranquillement vers la reconquête du titre de champion abandonné l'an passé aux Citizens.

La saison dernière, Everton avait marqué deux fois dans les cinq dernières minutes (4-4 au final) pour plomber la course au titre de United. Cette fois, l'histoire a été bien plus simple pour les Red Devils.

Sans jamais dominer outrageusement la rencontre, les Mancuniens se sont mis à l'abri dans leurs moments forts grâce à Giggs (1-0, 13) et Van Persie (2-0, 45+1).

Pour le Gallois, 39 ans, c'est un nouveau record, lui qui a inscrit au moins un but en championnat lors des 23 dernières saisons ! Pour "RVP", qui avait manqué une un but presque tout fait en début de match (10), c'est déjà le 19e but de la saison en Premier League.

Everton s'éloigne
De Gea n'a lui que rarement été inquiété et a bien sorti la frappe d'Osman (29) et celle de Jelavic (82) alors que Mirallas a mal servi Anichebe (38).

Evans aurait pu inscrire un troisième but (65) comme Cleverley (66) mais Tim Howard s'est à chaque fois interposé. Sous les yeux de José Mourinho, dont le Real Madrid affrontera United mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des champions, MU a fait le travail. Le leader doit encore recevoir City et Chelsea et se rendre à Arsenal mais avec cette victoire, c'est un grand pas de plus vers le titre de champion.

Samedi, Manchester City avait produit l'une des pires performances de ces trois dernières saisons avec une défaite contre Southampton (3-1). Le manageur des champions, Roberto Mancini a admis que son équipe n'avait que 10% de chances garder son titre et c'est même un peu généreux.

De son coté, Everton s'éloigne un peu de la bagarre pour les 3e et 4e places que s'arrachent Chelsea, Tottenham et Arsenal. Les Blues de Rafael Benitez ont respectivement un et cinq points d'avance sur leurs rivaux londoniens avec un Tottenham - Arsenal et un Chelsea - Tottenham à venir.